Le team Forward Racing Yamaha rappelle à Bradl qu'il est un champion du monde



Avec deux Yamaha YZR-M1 en version Open dans son box, le team Forward Racing est justement considéré comme une belle opportunité pour les pilotes. Une chance pour un Loris Baz qui débutera en MotoGP dans les meilleures conditions possibles, mais aussi une pression pour un Stefan Bradl que l’on attend au tournant. L’Allemand a été invité à quitter le HRC à cause de résultats jugés décevants et il va remplacer un Aleix Esparago qui a si bien fait le boulot qu’il est à présent un officiel Suzuki. Le fils d’Helmut sera-t-il à la hauteur de l’enjeu ?

Yamaha pense que oui alors que le patron de l’écurie Giovanni Cuzari est au diapason en s’accrochant notamment à l’idée qu’il a tout de même recruté un ancien champion du monde. Aleix Espargaro n’avait pas de couronne et il a excellé. Alors sa nouvelle recrue titrée en 2011 en Moto2 ne peut logiquement que mieux faire : « j’adore Aleix et nos avons perdu un très bon pilote. Cependant, nous avons recruté un champion du monde qui a montré sa pointe de vitesse. Je pense que Stefan peut se montrer très fort avec nous. »

« Il s’est battu à chaque course pour les cinquième et sixième places, et j’attends de lui des résultats au moins équivalents à ceux d’Aleix. Voire meilleurs pour tout dire. Stefan est un champion du monde de Moto2 » martèle encore le patron transalpin. « C’est une catégorie où le niveau est très élevé où, pour y gagner, il faut sans cesse se battre. Stefan a les capacités pour se battre. » Une dernière remarque qui est aussi un message pour celui à qui il a été reproché un manque d’agressivité dans les duels depuis son accession en MotoGP.

Au sein du team LCR Honda équipé d’une Honda RC213V Factory, Stefan Bradl ne revendique que cinq présences dans les six premiers lors des 18 Grands Prix disputés l’an dernier. Pendant ce temps, avec la Yamaha Forward Open, Aleix Espargaro luttait pour le top 5 au classement général du championnat en récoltant notamment une retentissante pole-position à Assen et un podium à Aragon. Bradl a sans doute les moyens d’en faire autant, mais ça va tout de même l’occuper un peu.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: MCN

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de