Le Forward Racing renonce à son châssis



En 2014, c’est avec fierté que le patron du team Forward Racing, Giovanni Cuzari, présentait son propre châssis. Un opus pensé par l’ancien de FTR Mark Taylor et construit par l’enseigne Harris Performance. Du bel ouvrage britannique qui permettait au boss transalpin de dire qu’en cas de coup dur avec Yamaha, il pourrait toujours continuer l’aventure. Et puis, à l’occasion, c’était une option pour tester des suspensions Kayaba, disparu depuis de la circulation après un premier test en fin d’année peu engageant. Mais il faut croire que la donne a changé, car le même Cuzari annonce, à présent, qu’il abandonne son rejeton.

Le team Forward Racing sera donc avec des muscles et un squelette de M1 ou ne sera pas. Le sort en est jeté et le projet personnel sur lequel ont travaillé Colin Edwards et Alex De Angelis est terminé. « je pense qu’il nous faut abandonner l’idée de construire notre propre cadre » commente celui qui aura Stefan Bradl et Loris Baz comme pilotes cette saison. « En 2016, tout le monde aura la même électronique et il n’y a plus de sens à dépenser des efforts et de l’argent à construire son cadre et son bras oscillant. Car je suis maintenant convaincu que tant Honda que Yamaha vont fournir leurs motos. »

« Les usines auront leurs machines Factory et les privés auront les motos qu’elles auront utilisées la saison précédente. Pour moi, c’est l’avenir du MotoGP, alors il n’y a plus de sens à se lancer dans une aventure personnelle. » La messe est dite. Le fait est que l’on est certain, à présent, que Loris Baz aura la même machine que Stefan Bradl…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: MCN


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de