Le projet "Kawasaki" en MotoGP, ou "l'effet papillon" de la communication moderne…



Une interview de Dominique Aegeter, quelques phrases sélectionnées et sans doute quelque peu passées au filtre du sensationnalisme, une traduction par définition imparfaite, et l’on se retrouve presque sans coup férir avec l‘arrivée aussi mystérieuse que possible d’un nouveau constructeur dans la catégorie reine de la MotoGP

Fort heureusement, votre site préféré est également lu par la communauté des Grand Prix et quand petit dérapage il y a, petite ou grosse précision est immédiatement apportée.

En l’occurrence, c’est bien Fred Corminboeuf lui-même qui a pris la peine de nous apporter un éclairage aussi précis que complet sur cette nouvelle aventure liant sa structure établie sur le circuit du Castellet, CGBM Evolution, à une MotoGP dotée d’un moteur Kawasaki.

Fred Corminboeuf: « CGBM Evolution (ndlr: la société française qui alignera en 2015 les teams Technomag-Interwetten avec Dominique Aegerter et Robin Mulhauser d’une part, et Derendinger-Interwetten avec Tom Luthi d’autre part) collabore déjà avec la société Akira, établie à Bayonne, pour développer et faire évoluer notre Moto2 Kalex. Je serai d’ailleurs chez eux la semaine prochaine avec un de mes ingénieurs pour finaliser quelques détails. 
D’un commun accord, Akira et CGBM Evolution travailleront dorénavant ensemble également sur le projet de la MotoGP à moteur Kawasaki. 
Le but de cette opération est double; donner à Dominique la possibilité d’avoir plus de roulages car, on le sait, cela lui apporte énormément de beaucoup rouler, mais aussi de permettre à Akira, grâce en partie à mon équipe technique, de développer leur projet de MotoGP. »

GP-Inside : doit-on comprendre que CGBM sera en MotoGP avec Akira en 2016?

Fred Corminboeuf: « On part là sur un projet neuf et, oui, cela pourrait être intéressant, mais pour l’instant, nous n’avons aucune idée, et chez « Kawasaki » non-plus, de savoir s’il y aura une suite ou pas. C’est à Akira de développer quelque chose qui soit fiable et intéressant pour que cela intéresse une structure. 
Pour le moment, nous collaborons car nous y trouvons des échanges intéressants mais pour le futur, nous n’avons aucune idée de savoir si nous irons chez Kawasaki, chez Ducati, chez Aprilia ou ailleurs. Aujourd’hui, il s’agit seulement d’un premier accord qui lie CGBM Evolution et Akira pour une durée de six mois; on leur donne un coup de main et ça permet à Dominique de rouler. Pour le reste, on discutera plus tard. »

GP-Inside : quel est le rôle de Kawasaki dans tout cela?

Fred Corminboeuf: « Le projet ne concerne pas du tout la maison-mère. Kawasaki sont au courant de tout cela, Kawasaki sont en accord, Kawasaki sont d’accord, mais ce ne sont pas eux qui arrivent avec quelque chose. »

GP-Inside : techniquement, s’agit-il d’une évolution de la moto alignée par Avintia pour Hector Barbera et Mike Di Meglio?  

Fred Corminboeuf : « C’est vraiment un nouveau projet mais je ne peux pas vous en dire plus pour le moment. »

De ce que nous croyons savoir, il s’agirait certes de la même base moteur que précédemment citée, mais évoluée, insérée dans un nouveau châssis et ayant subie un gros travail du côté électronique.

Rendez-vous à Jerez les 26 et 27 janvier pour voir la bête en action…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de