La boite "full seamless" Yamaha attendue pour Sepang 2.



Alors que Casey Stoner poursuit ses essais pour Honda à Sepang, plus discrètement, l’équipe de test Yamaha est également à pied d’œuvre sur le circuit malaisien pour parfaire la mise au point de la boite seamless maison.

Rappelons qu’en 2014, les Yamaha Tech3 avaient une telle boite de la 2ème à la 6ème, les Yamaha officielles de la 1ère à la 6ème mais qu’aucune des deux ne possédaient cette fonction au rétrogradage, contrairement aux Honda de Marquez et Pedrosa.

Certes, la différence n’est pas énorme, estimée par Kouichi Tsuji à environ deux secondes sur la durée d’une course, soit grosso-modo ce qu’il a manqué en de nombreuses occasions aux motos bleues pour s’imposer sur la plus haute marche du podium.

Malgré les essais en cours, le Directeur général du département compétition de Yamaha ne pense pas que la boite « full seamless » sera disponible pour les premiers essais à Sepang, mais tout au plus pour Sepang2, fin février.

Ce retard est dû au fait que le nouveau système est physiquement plus gros et plus lourd que l’ancien, et que la marque aux diapasons essaie actuellement de réduire son poids, sans pour autant réduire la fiabilité; on ne plaisante pas avec un élément mécanique si important pour la sécurité du pilote!

Manuel Pecino (Solomoto), à la base de ces confidences recueillies lors de la présentation officielle à Madrid, précise que le principe est différent de celui de Honda et que le gain sur une course, calculé par Kouichi Tsuji, s’élèverait précisément à 2,2 secondes; de quoi rendre le championnat plus qu’intéressant…. à condition que Honda n’ait pas progressé durant le même temps!

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de