Bautista : « je voulais travailler directement avec un constructeur »



Cette saison, Alvaro Bautista s’apprête à affronter un nouveau défi de taille. En effet, sans avoir jamais vraiment convaincu ni Honda, ni l’écurie Gresini, l’Espagnol a malgré tout pu y conserver une place des plus enviable puisqu’en 2015, Gresini sera la structure d’accueil de l’équipe officielle Aprilia.

Comme en 2010 et 2011, lorsqu’il roulait chez Suzuki, Bautista sera pilote d’usine et comme il le confiait à MCN, c’est tout ce à quoi il aspirait !      

« Je pense que travailler directement avec une usine ne représente pas un risque. Vous avez la possibilité d’améliorer et de développer la moto avec tout le soutien d’une usine derrière vous et je pense qu’Aprilia fera le maximum pour avoir la meilleure moto. Je ne suis pas inquiet. Je partage de bons souvenirs avec Aprilia, notamment lorsque j’ai gagné le championnat 125 mais aussi lors des quelques courses gagnées en 250. Donc, je leur fais énormément confiance.

Je voulais travailler directement avec une usine et pour moi c’est vraiment important parce que tout le développement est fait pour vous. Même si la moto n’est pas la meilleure dès le début, vous avez la chance de la développer et de construire une bonne machine. Quand je suis allé chez Suzuki, notre moto n’était pas la meilleure, mais à la fin, je luttais pour le top cinq, ce qui démontre qu’avec le soutien de l’usine, vous pouvez faire de bons résultats et développer la moto de manière intéressante. Chez Suzuki, je pouvais travailler en étroite collaboration avec les ingénieurs et si je voulais un autre bras oscillant ils pouvaient me l’apporter. Chez Gresini, en revanche, on vous donnait une moto, vous deviez trouver le set-up et c’est tout, la moto ne changeait jamais ».

Si Bautista se montre donc confiant pour l’avenir, il y a malgré tout un petit bémol à la clé puisqu’Aprilia n’aligner le fruit de ses recherches qu’en 2016. En attendant, lui et Melandri devront donc se contenter d’une version améliorée de l’ART de la saison dernière.

Je sais qu’ils préparent une toute nouvelle moto pour 2016 mais pour le moment, nous allons développer l’ART avec quelques modifications, comme un nouveau cadre et un moteur plus puissant. Ce sera comme une moto hybride, mais en 2016, nous aurons une nouvelle moto ».

Plus que quelques jours à patienter avant voir ce que l’hybride aura dans le ventre…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de