Sepang 1 : le rouleau compresseur Honda face à une grille d'échappement.



Si cette première journée a su ravir les passionnés de MotoGP que nous sommes, elle n’a pas pu faire disparaître l’étrange sentiment qui plane autour de Honda en ce début de saison 2015; une sorte de perception diffuse, alimentée par une multitude de petits indices, comme quoi le modèle 2015 n’aurait pas encore complètement comblé les différentes attentes de Marc Marquez et Dani Pedrosa.

Confirmation ou pas, le géant japonais n’a pas fait les choses à moitié pour cette première confrontation et l’usine, sans même parler de celles des teams privés, dispose de pas moins de 10 motos officielles en Malaisie: 4 pour Marc Marquez, 3 pour Dani Pedrosa et 3 pour le team de tests.

Aujourd’hui, le champion du monde en titre a essayé trois de ses quatre motos; sans doute un modèle 2014, un modèle 2015 (test Valence) et un mixte des deux. Le déroulement de la journée, avec les Yamaha officielles trustant les premières places jusque dans les dernières minutes, a montré que les choses n’étaient pas encore parfaitement huilées au HRC… Ce n’est sans doute qu’une question de temps.

Face à cette armada, Yamaha a aligné les motos 2015 présentées dans la capitale espagnole (mais avec leurs « vrais » moteurs); immédiatement compétitives, avec des chronos dans les « petits 2.00 », soit plus rapides que lors de leurs qualifications du dernier Grand Prix, la seule nouveauté testée et aperçue par rapport à Madrid consiste en un simple bout de grillage sur un échappement ultra-court, grillage destiné à atténuer les flammes qui en sortent et empêcher l’intrusion de corps étrangers en cas de chute; une solution déjà retenue par ses principaux concurrents depuis longtemps.

Quoi qu’il en soit, mise en route laborieuse ou pas, grillage ou pas grillage, il est bien trop tôt pour tirer la moindre conclusion de cette première journée, à l’exception du fait qu’elle nous fait bien plaisir et que les principaux acteurs sont bien là!

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de