Après Fabio Quartararo, Johann Zarco maintient le drapeau tricolore en haut du mât valencien!




Une journée plutôt fraîche (12°) avec un ciel passant progressivement du bleu au gris n’a pas empêché Johann Zarco de parfaitement remplir les objectifs qu’il s’était fixés durant cet hiver; ne pas perdre de rythme et démarrer la nouvelle saison aussi vite qu’il avait fini la précédente.

Il l’a fait, et de quelle manière; en réalisant le meilleur tour jamais effectué par une Moto2 sur le circuit de Valence (1.34.885 contre 1.34.957 à Pol Espargaro lors des essais de novembre 2013)!

Second lors de la première séance derrière un Sam Lowes visiblement aussi en grande forme, le pilote français s’imposait durant la seconde session avant de confirmer au cours du troisième et dernier roulage de la journée, maintenant un écart de plus de trois dixièmes de seconde devant tous ses poursuivants; un début plus que prometteur pour un tandem Ajo-Zarco dont la mayonnaise n’a pas mis longtemps à (re)prendre!

Derrière, outre Sam Lowes déjà cité, on ne  manquera pas de noter la montée en puissance de Xavier Siméon (5ème) et les débuts en fanfare d’Alex Rins, très loin devant son ex-coéquipier, Alex Marquez (26ème).

Chez les favoris, si Esteve Rabat et Tom Luthi sont tout de suite aux avant-postes (malgré 3 petites chutes pour le champion du monde en titre; l’effet Zarco?), on remarquera qu’il faudra un peu plus de temps pour Dominique Aegerter et Mika Kallio, respectivement 14 et 15èmes.

De même, débuts partagés pour le team Tech3, avec un Marcel Schrotter immédiatement à portée du Top10 tandis que Ricard Cardus se contente pour le moment de la 25ème position.

Louis Rossi, 23ème, doit peu à peu retrouver ses marques avec une moto qu’il avait délaissée depuis une année.

Trois nouvelles sessions, demain, et la même chose jeudi, nous affineront ce premier panorama 2015, mais, d’ors et déjà, ça va très vite!

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de