En Malaisie, on se frotte (sans doute) les mains…



Au final, les premiers essais à Valence ont été à la fois prometteurs et frustrants. Prometteurs car dès le premier jour, les chronos ont été très rapides. Frustrants car ces trois jours d’essais se sont, de fait, résumés à la première journée, les deux autres étant neutralisées par la pluie.

Enfin, pas pour tout le monde, puisqu’un team n’était pas présent à ces essais Moto3 (et son clone en Moto2). Il s’agit du SIC (Sepang International Circuit) Racing Team qui a préféré faire l’impasse sur les essais Dorna/IRTA et bénéficier de son propre circuit pour y rouler à partir de mercredi prochain, bénéficiant ainsi de la possibilité qu’ont tous les teams de rouler sur deux circuits désignés à l’avance (un GP et un « non GP ») à partir du 1er février.

Le team malaisien procèdera donc à 7 jours d’essais étalés sur trois semaines et fera donc aussi l’impasse sur Jerez 1, du 19 au 21 février, avant de rejoindre finalement ses concurrents pour Jerez 2, du 11 au 13 mars.

Johan Stigefelt: « Ce sera bon de revenir en piste et de démarrer notre programme de test pour 2015. Cela a été un long hiver mais, pour être honnête,  il n’y a pas si longtemps que nous étions à Jerez pour faire notre premier test avec les KTM Moto3. Cependant, nous arrivons maintenant à ce test avec plus d’expérience et nous avons les nouvelles Moto3 KTM 2015, ce qui est complètement différent des années précédentes.

« Ce seront de bons essais, à Sepang, car nous savons que les conditions sont très bonnes à cette saison. Nous avons sept jours devant nous, avec un programme de test assez dur. Les trois premiers jours de test nous permettront de nous familiariser avec la nouvelle moto et, pour les pilotes, de se remettre en piste et d’accomplir des tours de circuit. Ils doivent trouver une bonne position sur la moto et atteindre de bons réglages de base.

Tant Jakub que Fahmi ont beaucoup roulé sur de petites motos au cours de l’hiver. Ils ont utilisé la piste de Kart de Sepang, qui a été d’une grande aide pour eux pour s’entretenir tout l’hiver, tout en s’amusant.

Cette année sera très dure, comme toujours en Moto3. Pour réussir, il est important que notre test de pré-saison soit bon et que nous commençons fort dès les premières courses. En tant que team, nous sommes préparés pour cela et j’espère que notre expérience stimulera également nos pilotes. Je m’attends à ce que, tant Jakub que Fahmi, fassent bien et je sais que leur objectif sera un très bon résultat. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de