Andrea Dovizioso pense à jouer le championnat, c'est aussi ça la révolution GP15 !



Ducati a donc dévoilé sa compacte, râblée et teigneuse GP15. La première machine sous l’ère Dall’Igna et cette fois vraiment sous le regard intéressé de Audi. Une nouvelle évolution dans la famille des Desmosedici ? Non Sire, une révolution! On a réduit les espaces, on a pensé à Honda pour la poupe et on a marqué les esprits avant de s’en aller effrayer le chrono. Dans les murs de Borgo Panigale depuis 2013, celui qui voit les rouges devenir de plus en plus écarlate est tombé en pâmoison devant son nouveau destrier. Il en est même à présent à parler de titre mondial. C’est dire si Andrea Dovizioso ne goûte pas son plaisir.

A l’écouter, ils vont être longs les jours qui le séparent encore du premier baptême de piste de la GP15 dans le grand bain du MotoGP, programmé au cours des tests de Sepang du 23 au 26 février. Mais cette moto, il l’attend depuis si longtemps qu’il peut encore tenir une semaine avant d’en profiter. Cependant, pour lui, d’ores et déjà, cette GP15 est une révélation : «je suis impatient de découvrir cette nouvelle moto lors des prochains essais. Ce sera très différent. Jamais je n’aurais cru que nous pourrions progresser comme nous l’avons fait l’an dernier. Jusque là, l’idée d’être un prétendant au titre mondial n’était pas d’actualité. Mais à présent, avec l’expérience vécue la saison dernière, je peux maintenant dire que nous sommes en mesure de nous battre pour le gain du championnat. »

Dame ! Gigi Dall’Igna, lui, n’espère qu’en une victoire cette saison. L’aîné des Andrea au sein du box Ducati se verrait-il déjà ceindre la couronne suprême ? Il se ravise, et précise : « peut-être pas cette année. Il faut mettre au point cette moto et nos adversaires sont très rapides. Mais lorsque vous changez à ce point une moto, tout peut arriver. » Même le pire, car celui qui a fini cinquième du dernier championnat sait ce qu’il va vérifier dès le premier virage pris avec cette GP15 : « on travaillera sur plusieurs points, mais la capacité d’entrée en virage sera le point essentiel. Si elle tourne bien, sans sous-virage, d’entrée, ce sera alors plus facile de travailler sur les détails des autres secteurs de la moto. »

On rappellera que cette GP15 bénéficiera des largesses de la réglementation Open, soit 24 litres d’essence dans le réservoir plutôt que 20, 12 moteurs au lieu de 5 à l’année, une électronique Factory et, surtout, des gommes extra-soft Bridgestone. Ducati n’a pas remporté la moindre victoire depuis 2010, avec un Casey Stoner qui ramené 23 des 31 concrétisations que compte la marque de Bologne en Grand Prix.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: MCN


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de