Un prodige pourrait en cacher un autre…



En Moto3, après son double titre de champion d’Espagne et son meilleur temps lors des premiers tests à Valence, tout le monde s’est focalisé sur le prodige Fabio Quartararo. Avec raison.

Il s’alignera prochainement, pour la première fois de sa vie, au départ d’un Grand Prix, avec les inconvénients que cela suppose, à commencer par l’apprentissage des circuits non-espagnols, mais il ne sera pas seul à relever le défi, avec quelques très sérieuses chances de briller. En effet, un jeune Espagnol (16 ans) sera dans la même situation.

Pour le moment inconnu en France, Jorge Martin Almoguera a suivi une carrière en trois phases; Cuna de Campeones, Championnat madrilène de vitesse et Red Bull MotoGP Rookies Cup, qu’il a remportée l’année dernière après y avoir fini vice-champion en 2013 et 12ème en 2012.

Appréciant particulièrement la pluie, il a régulièrement été le meilleur dans ces conditions difficiles et Romano Fenati , qui n’a pourtant pas froid aux yeux, ne s’y est pas trompé: « Les plus dangereux sont Quartararo et Martin. Ce sont vraiment des furieux, alors peut-être qu’à la mi-saison quelqu’un d’autre viendra, mais en attendant, nous devons garder ces deux là à l’œil. « 

Alors, certes, Jorge Martin ayant signé avec le team Aspar, il ne disposera cette année « que » d’une Mahindra, et certes il a déjà fini derrière Fabio Quartararo lors d’une manche du CEV, mais les « anciens » que sont Alexis Masbou, Efren Vazquez, Danny Kent et autre Jakub Kornfeil sont prévenus; les jeunes loups, parmi lesquels figurent également Enea Bastianini, sont là. Et ils ont les dents longues!

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de