La Moto3 devrait savoir séduire tous les passionnés.



Avec une poignée de jeunes pilotes en train de défier leurs homologues plus expérimentés, des temps extrêmement resserrés (26 pilotes en 1,8 secondes à l’issue des tests de Jerez), des courses tirées au couteau et une star montante française, la catégorie Moto3 a toutes les armes pour séduire tous les passionnés francophones.

Il n’est donc pas inutile de continuer à se familiariser avec ces jeunes qui, dès le Qatar, animeront les débats sans avoir froid aux yeux.

Fabio Quartararo (Honda, Estrella Galicia), 1er : « Je suis très content du travail que nous avons accompli au cours de ces trois jours d’essais à Jerez, où la météo a été meilleure qu’à Valence. Nous avons passé les trois journées à travailler sur le set-up de la moto. Aujourd’hui, la journée a été très positive pour l’équipe, parce que nous avons mis l’accent sur le travail en ayant la première course du Championnat du Monde au Qatar à l’esprit et je suis très heureux des résultats. Je tiens à remercier toute l’équipe, parce que nous avons très bien travaillé ensemble ».

Jorge Martin (Mahindra, Aspar), 2ème: « Hier, nous avons trouvé un bon set-up et, aujourd’hui, nous avons commencé la journée de façon très satisfaisante. Dès le début, j’ai apprécié mon pilotage dans la simulation de course que nous avons faite, et je me suis senti très à l’aise, avec un bon rythme, en utilisant la gomme medium. Immédiatement après, nous avons monté les pneus tendres et j’ai réalisé mon meilleur temps dès ma sortie en piste. Evidemment, pour ce tour, j’ai eu à forcer, mais, dans l’ensemble je me suis senti à l’aise, avec encore une marge d’amélioration. Indépendamment du bilan positif réalisé aujourd’hui, la chose importante est que nous ayons un rythme très élevé, ce qui est essentiel pour le début de la saison. L’équipe travaille à la perfection, tout comme les techniciens Mahindra; leur travail est très perceptible dans le garage. « 

Jorge Navarro (Honda, Estrella Galicia), 6ème : « Ces trois jours ont été très positifs pour nous, car le beau temps nous a permis de faire un grand nombre de tours et d’essayer beaucoup de choses sur la moto. Je me suis concentré sur la recherche de mon propre rythme, sans utiliser d’aspirations ni en suivant des références, car ce que nous voulions, c’était analyser le comportement de la moto à chaque changement que nous avons fait. La vérité est que nous avons trouvé une assez bonne base, mais nous avons encore du travail à faire avec les pneus usés. Nous savons quels points nous devons améliorer, à la fois sur la moto et dans mon pilotage, et, pour  la prochaine séance d’entraînement, j’espère être mieux préparé « .

Juanfran Guevara (Mahindra, Aspar), 9ème : « Aujourd’hui nous  avons presque autant tourné avec les pneus durs qu’avec les pneus tendres, en changeant  la gestion du frein-moteur pour contrôler la moto. Nous avons trouvé un bon set-up, nous permettant d’avoir un rythme élevé en simulation de course, mais le seul inconvénient est que nous n’exploitons pas pleinement le pneu tendre. Quand nous le montons, des phénomènes de rebond apparaissent à l’arrière et nous avons à peine amélioré. Au prochain test, nous devons travailler pour optimiser les performances de la suspension arrière lorsque nous montons les pneus tendres. Nous comprenons maintenant mieux la moto et notre rythme a été formidable lors de cette troisième journée « .

Francesco « Pecco » Bagnaia (Mahindra, Aspar), 10ème:  « Cette dernière journée a été encore plus positive que celle d’hier, parce que j’ai travaillé tout le temps en solitaire. Le rythme a été très positif, et le pneu le plus tendre nous a donné les résultats attendus. Lors des deux dernières séances de la journée, cela nous a permis de réduire sensiblement les chronos. Nous avons eu un petit problème qui faisait sauter les vitesses et je n’ai pas pu faire ma simulation de course comme j’avais prévu. Cependant, je quitte Jerez satisfait. La Mahindra est projet encore jeune, qui a besoin d’acquérir de l’expérience, mais nous sommes impliqués « .

Enea Bastianini (Honda, Gresini), 12ème: « Nous avons réussi à faire beaucoup de travail durant ces trois jours : quelques solutions ne se sont pas avérées être valables, mais nous avons pu rassembler quelques informations de valeur. La dernière session était aujourd’hui encore positive : j’ai pu travailler rapidement sur le rythme de course et j’ai obtenu mon meilleur temps en 1′ 46″ 700, sans les pneus tendres. De plus, j’ai fait quelques petites erreurs. Globalement, je sais que je pourrai obtenir mieux, donc je ne m’inquiète pas de l’écart avec le plus rapide. De façon générale, ces trois jours ont été très utiles parce que j’ai pu en apprendre plus sur la moto, qui à Valence a semblé très semblable à celle j’ai été utilisée pour rouler en 2014, tandis qu’ici elle s’est révélée être très différente ».

Livio Loi (Honda, RW Racing GP), 13ème: « Bien entendu, j’aurais préféré réussir un tour rapide mais quand je regarde l’analyse de mon rythme, je vois toute une série de tours rapides constamment en 1.46 ou 1.47. J’ai raté l’aspiration. C’est dommage, mais je ne m’en fais pas vraiment. Quand je vois d’où nous venons et comment les choses vont maintenant, je suis très heureux et très satisfait« .

Jules Danilo (Honda, Ongetta-Rivacold), 17ème: « Il s’est agi d’un test vraiment positif. J’ai beaucoup travaillé sur mon style de pilotage pendant ces 3 jours, ainsi que sur la moto. Je pense qu’on a trouvé un réglage qui me convient, et, à partir du deuxième jour, on n’a quasiment plus rien changé sur la moto, juste quelques clicks pour peaufiner les réglages. J’ai un super feeling sur cette Honda, et, pour le moment, c’est surtout ça qui contribue à l’amélioration de mes chronos (2 secondes par rapport à l’an passé). Dans les courbes rapides, ma moto est très stable et ça, c’est toujours bon pour la confiance! »

Alexis Masbou (Honda, RTG), 19ème: « 3 jours de tests à Jerez, très positifs. Nous avons progressé chaque jour et nous nous comprenons de mieux en mieux avec le team. Nous avons récolté beaucoup de données pour les prochains tests et j’ai amélioré mon record personnel de presque 1 seconde. Je suis déjà impatient de remonter sur ma moto! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de