Tests Sepang2 : une semaine décisive pour tout le monde



La semaine prochaine, l’actualité du MotoGP sera animée par la deuxième salve d’essais organisée à Sepang. Un tracé qui avait marqué la rentrée de la catégorie reine des Grands Prix au début du mois. Du 23 au 26 février, les écuries vont se retrouver pour ce qui est déjà la mi-temps de l’intersaison. Une échéance qui n’est pas à prendre à la légère, car d’importantes décisions sont encore à finaliser dans les écuries en vue de la campagne 2015, qui sera lancée dans un peu plus de 30 jours, au Qatar. Voici les enjeux.

La grande vedette de cette deuxième escapade malaise sera bien sûr une GP15 qui se veut être la moto qui permettra à Ducati de retrouver le chemin de la victoire. Premier opus de Gigi Dall’Igna chez les rouges, cette Desmosedici a surpris par sa compacité lors de sa présentation. Tant Dovizioso que Iannone piaffent d’impatience de la mettre à l’épreuve et de vérifier si la malédiction du sous-virage a été, ou non, vaincue. Si tel est le cas, il faudra alors surveiller cette Ducati cette saison, surtout qu’elle bénéficie des largesses de la réglementation Open. On rappellera qu’avec la GP14.3, les deux Andrea officiels avaient tenu leur rang en haut de la feuille des temps lors des premiers tests de Sepang.

Chez Yamaha, l’attente sera aussi vive, mais celle-ci se concentrera sur une nouvelle transmission « seamless ». Promise cette fois pour être complète -soit tant pour monter que pour descendre les rapports- l’évolution est espérée pour plus de confort et donc un gain au chronomètre et sur l’usure des pneus. Par ailleurs, un travail sur le châssis sera effectué et notamment par un Valentino Rossi qui n’a pas connu que des satisfactions lors de sa première visite de l’année en Malaisie.

On ne chômera pas non plus chez Honda où le ciel est parsemé de nuages. Le nouveau moteur de la RC213V reste brutal et contrarie des pilotes qui se partagent encore entre plusieurs châssis qu’il faut adapter aux gommes 2015 de Bridgestone. Une versions Valence 2015, une présence de l’opus de l’an dernier, et aussi une autre version seront encore à l’épreuve du feu. Un gros travail en perspective qui montre que rien n’est encore figé au sein du HRC.

Suzuki, de son côté, devrait amener un moteur un peu plus puissant à la grande joie de Maverick Vinales et d’Aleix Espargaro. Quant à Aprilia, le team officiel devrait remettre sur la piste une GP-RS phase 2 qui n’avait pas séduit dans sa première mouture Alvaro Bautista. Noale espérera, aussi, que son Marco Melandri sortira de son comas cérébral.

Enfin, ces tests se termineront par une journée découverte des pneus que Michelin prépare pour 2016. Cette fois, ce seront certains pilotes officiels qui passeront les gommes du Bibendum à la question. Une échéance attendue avec grand intérêt par les Auvergnats. Bref, il va y avoir du travail à tous les étages cette semaine à Sepang !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store