Tests Sepang 2, jour 3 : Mike Di Meglio a cuit à l'étouffé



Le Français Mike Di Meglio en a terminé comme ses autres collègues du MotoGP avec la fournaise de Sepang. Une cuisson à l’étouffé d’une durée de trois jours qui a été d’autant plus difficile à assumer pour le compatriote d’un Loris Baz, lui aussi sur la liste des engagés, qu’il n’était pas au mieux de sa forme. Le Toulousain, bien que souffrant et malgré une entame des travaux marquée par des soucis d’électronique, a pu honorer son plan de travail. Au bilan, un vingtième temps et une marge de progression décelée. 

Car pendant ce temps, son équipier Hector Barbera jouait les invités surprises dans le top 10 avec la même Ducati GP14. Le potentiel est donc là et le tricolore aura à cœur de le vivre à son tour lors du prochain rendez-vous fixée avec sa machine, au Qatar : « le mercredi, les choses sont allées dans la bonne direction en matière de chronos. Je reste convaincu que notre marge de progression demeure considérable. Je pense également que les conditions de piste n’étaient pas optimales ce mercredi même si, évidemment, c’est le cas pour l’ensemble du plateau. » 

« Malgré un rythme globalement moins élevé lors de ce test, j’ai été en mesure d’améliorer de sept dixièmes mon temps réalisé durant le premier. Notre compréhension de la Ducati s’améliore au fil des tours. Il me tarde d’être de nouveau au guidon de ma moto lors du prochain test au Qatar. » 

Stay tuned !  

Rejoignez-nous sur Facebook  

Rejoignez-nous sur Twitter 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de