Tests Sepang 2 : petit à petit Maverick Vinales fait son nid



On l’a déjà comme oublié, mais cette année, il est un autre débutant dans la catégorie reine des Grands Prix aux côtés d’Eugène Laverty, de Loris Baz ou encore de Jack Miller. Peut être parce qu’il est pilote déjà officiel. Mais plus sûrement parce qu’il apprend vite et que ses performances le font déjà paraître comme un habitué du peloton MotoGP. Son nom est Maverick Vinales, il a 19 ans, et il fait le bonheur de Suzuki. 

Ils sont déjà loin les premiers tests de Valence qui marquaient l’arrivée parmi l’élite de la vitesse moto du champion du monde de Moto3 version 2013 et du troisième de la campagne de Moto2 en 2014. On le voit, le jeune Espagnol n’aime pas trop attendre. Après les seconds tests de Sepang, en Malaisie, il a montré avec sa GSX-RR, elle-même naissante, qu’il ne se contenterait pas d’observer ses aînés d’en bas de la seconde partie du peloton. Alors que son équipier véloce et expérimenté marquait le coup en se postant dans le top 10 avec la moto d’Hamamatsu qui est loin d’avoir encore délivré tout son potentiel, Maverick Vinales, lui, frappait aux portes des mêmes dix premiers. A trois dixièmes de son binôme. 

Une performance qui en dit long sur ce que peut nous offrir ce pilote encore en devenir. Et qui se délecte de chaque instant passé sur la piste : « je quitte Sepang avec un très bon feeling et une certaine satisfaction après avoir fait du très bon travail, sans rencontrer trop de problèmes. J’ai réussi à bien améliorer mes chronos, sur tours rapides comme sur cadence de course. J’apprends de plus en plus, nous avons modifié certaines choses en matière d’électronique et nous apprenons à nous en servir. » 

« Nous avons fait du bon travail sur le tour rapide mais je ne voulais pas trop attaquer parce que j’avais chuté la veille. Nous nous sommes donc concentrés sur la régularité et sur notre rythme. Je ne suis qu’un rookie et il me reste beaucoup de choses à comprendre au sujet de la moto mais je m’en sors bien et mes performances s’améliorent jour après jour. » Prochaine étape, le Qatar pour un ultime galop d’essai, avant le grand saut dans la saison 2015. 

Stay tuned !  

Rejoignez-nous sur Facebook 

Rejoignez-nous sur Twitter

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de