Agostini : « Je mise à 70 % sur Mir, 30 % sur Quartararo »



Joan Mir est en train de devenir le favori dans la course au titre, où quatre pilotes se tiennent en 15 points. C’est en tout cas celui du multiple champion du monde Giacomo Agostini.

Suzuki est en train de vivre une nouvelle époque dorée en MotoGP grâce aux performances de ses deux pilotes, Alex Rins et Joan Mir. Ce-dernier, troisième du Grand Prix d’Aragon, vient de prendre la tête du championnat du monde. Une première en vingt ans, puisqu’il faut remonter à la saison 2000 pour voir une Suzuki au sommet du classement (l’Américain Kenny Roberts Jr.).

Joan Mir n’a pas encore remporté de course, mais il récolte les fruits de sa régularité – 5 podiums sur les 7 dernières épreuves – et est aujourd’hui désigné par beaucoup comme l’homme à battre dans la lutte pour le titre. Andrea Dovizioso, l’un de ses principaux adversaires, l’avait déjà pointé du doigt fin septembre. C’est désormais à un autre italien de le faire, et pas des moindres : Giacomo Agostini.

À 78 ans, le recordman du nombre de victoires (122) et de titres (15) mettrait son argent sur le pilote Suzuki s’il fallait le faire. « Maintenant oui, je mise pour le titre à 70 % sur Mir et je donne 30 % à Quartararo. Pour Maverick et Dovizioso je pense que c’est mieux de ne pas parier, a-t-il confié au journal espagnol As après la manche d’Aragon. Je le fais sur Mir parce qu¡il s’en tire très bien et il est très régulier, même s’il n’a pas encore gagner une course, et je le lui ai dis. »

Ago a ensuite révélé à nos confrères le contenu de sa conversation avec Joan Mir : « Nous avons eu l’occasion de parler après la course, à la télévision italienne, et je lui ai dit : ‘Regarde, aujourd’hui tu as encore fait une course superbe et ton championnat est fantastique, mais pour être champion du monde tu dois gagner une course.’ Et il m’a répondu que oui, j’ai raison. Je ne le connais pas très bien, mais en plus du pilote il me plaît comme personne, pour son caractère. Il me donne bonne impression quand je l’écoute parler. »

Remporter un Grand Prix plutôt que penser au titre est effectivement le point qu’a souligné le pilote espagnol en conférence de presse, jurant qu’il ne se « préoccupe pas beaucoup » du championnat pour le moment. Il en est le nouveau numéro à quatre épreuves du terme, avec 6 points d’avance sur Fabio Quartararo, 12 sur Maverick Viñales et 15 sur Andrea Dovizioso.

Championnat MotoGP après Aragon :  1. Mir 121, 2. Quartararo 115 pts (-6), 3. Viñales 109 (-12), 4. Dovizioso 106 (-15), 5. Nakagami 92 (-29), 6. Morbidelli 87 (-34), 7. Rins 85 (-36), 8. Miller 82 (-39), 9. Espargaro 77 (-44), 10. Oliveira 69 (-52)… Classement complet ici

Aragon : Mir n°1 ? « C’est bien de l’être… à la fin du championnat »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Catalogne, fin septembre. L’homme aux 15 titres, Giacomo Agostini, ne parie d’ailleurs plus que sur l’un des deux hommes, et fait du pilote Suzuki son […]