Alberto Puig justifie le choix d’Alex Marquez



Alex Marquez a été recruté par le Repsol Honda Team parce qu’il est le champion du monde Moto2, et non pas parce qu’il est le frère de Marc Marquez : tel est le message que veut faire passer le boss de l’équipe, Alberto Puig.

La signature d’Alex Marquez dans le team officiel Honda a mis fin au suspense qui concernait le remplacement de Jorge Lorenzo. L’annonce, rendue officielle ce lundi 18 novembre, a immédiatement soulevé plusieurs questions. Pourquoi avoir choisi le pilote espagnol plutôt que Johann Zarco ou Cal Crutchlow, qui espéraient également ce guidon ?

Le directeur de l’équipe, Alberto Puig, est allé déminer la situation. « Il est important qu’il soit clair que la décision a été prise pour ce qu’a réalisé le pilote, et non pas parce qu’il est le frère de Marc », a-t-il insisté devant la presse. Une manière de couper court à l’idée selon laquelle le transfert a été facilité par la présence de Marc Marquez au HRC.

« Sincèrement, s’il n’avait pas remporté le titre Moto2, cela n’aurait pas été possible, assure Alberto Puig. La décision a été prise en fonction de ses résultats. C’est le champion Moto2 et c’est à partir de là qu’il faut regarder sa signature. Chez Honda nous essayons de trouver de jeunes pilotes pour le futur. Nous avons considéré que donner l’opportunité au champion du monde Moto2 était le plus juste et le plus correct qui pouvait être fait. »

Le clan Honda réfute donc toute interférence de l’octuple champion du monde. « Bien évidemment, quand nous lui avons posé la question, il a dit oui. Mais ça n’est pas allé plus loin. La conversation n’a pas concerné Marc, mais Alex et son manager [Emilio Alzamora]. »

Alex Marquez participera donc au test de Valence cette semaine. Honda va lui fournir le modèle 2019 de la RC213V, tandis que le pilote d’essais Stefan Bradl viendra épauler Marc Marquez sur la version 2020. Il le fera habillé des couleurs de l’équipe LCR, en remplacement de Takaaki Nakagami, convalescent.

En 2020, le rookie espagnol aura la même équipe technique que Jorge Lorenzo en 2019. Pour sa première année, Alberto Puig ne veut pas parler de « pression ». « Tu dois gérer la pression quand tu luttes pour gagner un championnat. Pour Alex, il ne s’agit pas de pression mais d’apprendre la catégorie, les pneus, progresser sur ce type de moto. […] Cette catégorie demande du temps et on ne peut pas brûler les étapes. Alex est conscient de ce par quoi il va devoir passer. »

Aleix Espargaro : « Zarco ne mérite pas la Honda »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

10
Poster un Commentaire

7 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
didier cholet

Spanish mafia ! Alzamora, puig, Carmelo, marquez
Je suis dégoûté par ça
C’est au détriment de tous les autres pilotes et équipes

dan

La dynastie Marquez est au sommet ,comme ca MM est sur de pas avoir de rival risquant de lui faire de l’ombre.
et que dire de l’hypocrite Puig ,un double champion du monde ça compte pas.
Après une saison 2019 calamiteuse qu’attendre de 2020….?

Dude

Pour le double champion du monde en question, après 3 ans en GP, ce qui compte ce sont les résultats MotoGP. Le titre Moto2 ne compte que pour monter. Plusieurs champions du monde Moto2 ont déjà quitté la catégorie faute de résultats. Or Zarco n’a rien gagné et cette année est à la ramasse. Puig agit donc logiquement même si on est d’accord qu’il y avait mieux que Alex, en Moto2, MotoGP ou même Moto3.

minounet

enfin quelqu’un qui réfléchit avec sa tête et pas avec son coeur ou ses envies perso
cela fait du bien, merci Dude

lecanujeanluc@gmail.com

9 espagnols plus 6 italiens.pourquoi appeler ça un championnat du monde et aller courir si loin, plutôt l’appeler championnat sud européen et courir un weekend en Espagne,le suivant en Italie et ainsi de suite.lamantable

minounet

parceque les autres pays ne savent pas se bouger les fesses pour faire des championnats locaux digne de se nom Tu comprends ? Et pourquoi championnat du monde parceque si tu réfléchis un peu, tu te rendra compte que les moto se vendent partout dans le monde et que les championnat sont une vitrine technologique, comme pour la F1 et la coupe du monde de foot au USA, c’est fait pour quoi ? Bah pour promouvoir le soccer au USA Tu comprends ? Et une tête, ca ne sert pas qu’a porter un chapeau, ca peux éventuellement servir à réfléchir… Lire la suite »

Еssаiе се site аvаnt de tе branlег > http://kisstok.com

Dx c

Qu Alex Marquez passe en moto gp cela semble légitime mais pas dans le team officiel… Sauf que c est le team repsol… Je ne pense pas que ce soit globalement positif pour l’image de honda.

Zora

Et sinon personne ne le voit le grand changement de 2020 ? L’arrivée de la stratégie d’équipe ? On va assister à un grand foutage de gueule, à celui qui saura le mieux nous vendre sa soupe… Une page se tourne et malheureusement, comme pour beaucoup de choses aujourd’hui, je ne crois pas que ce soit pour un mieux ! Dommage pour Quartararo, avec sa fraicheur, sa vitesse et sa bienveillance, il aurait mérité de naître en 1979 😉

Pierre Dupuis

Repsol espagnol, Puig espagnol, marquez espagnol, marquez bis espagnol, ingenieurs de course espagnols,la Fede et la Dorna sont espagnols, et je me demande si Honda est pas espagnol ? Ce qui est sur, c’est que Honda est incapable de gagner sans les Espagnols. Honda est aussi maintenant incapable de fabriquer des bonnes motos de route comme avant. BMW n’a rien gagné en motogp, mais eux savent faire des vrais motos de route.

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store