Aleix Espargaro : « Je pense pouvoir jouer le titre jusqu’au bout ! »



Troisième du Grand Prix d’Italie, Aleix Espargaro est le pilote qui compte le plus de podiums cette saison – cinq en huit courses. Sa deuxième place au championnat a été confortée, et il commence petit à petit à rêver de la lutte pour le titre face à Fabio Quartararo & cie.

« C’est dingue, mais maintenant c’est presque normal de voir une Aprilia sur le podium. » La phrase, entendue en salle de presse après le Grand Prix d’Italie, résume parfaitement ce qu’Aleix Espargaro est en train de réussir à faire. Troisième au Mugello, dimanche, il a décroché un quatrième podium d’affilée en MotoGP. Personne ne l’avait fait depuis Marc Marquez en 2019, année de son titre de champion du monde. C’est dire.

Cette troisième place a dignement été fêtée par le clan Aprilia. Mais Aleix Espargaro espérait plus. « Je voulais gagner, mais podium, c’est bien. C’est toujours difficile contre les Ducati au Mugello. » Surtout quand on part septième et qu’on en cinq à doubler, puis la Yamaha d’un Fabio Quartararo redoutable sur la piste toscane.

Sixième jusqu’au sixième tour, l’Espagnol a perdu un temps ensuite difficile à rattraper à l’arrière du groupe de tête. Notamment derrière Marco Bezzecchi et Luca Marini. « Dommage que je ne me sois pas mieux qualifié, a-t-il regretté. Je savais que ce serait difficile de doubler. Les pilotes VR46 étaient très bons, ils n’ont pas fait d’erreur et j’ai perdu du temps avec eux, ce qui a réduit mes chances de me battre pour la victoire. » Il termine finalement à 2 secondes du vainqueur, l’un des plus faibles écarts de sa carrière.

Francesco Bagnaia devant Fabio Quartararo et Aleix Espargaro : le podium du Mugello était aussi celui de Jerez, le 1er mai. Tient-on là les trois plus sérieux candidats au trône ? « Nous avons trois styles différents, trois motos différentes, mais sommes devant à chaque session. Je dirais qu’en ce moment, Pecco, Fabio et moi sommes les trois prétendants au titre, répond-il, lui qui occupe la deuxième place à 8 points de Fabio Quartararo. Mais nous devons continuer à penser course par course, car les mauvais moments peuvent arriver d’un coup. Nous avons été les plus réguliers en première partie de saison. »

Invraisemblable il y a encore quelques semaines, le scénario est en train de se produire : Aleix Espargaro et Aprilia sont dans la course à la succession de Fabio Quartararo. « Peut-être que c’est trop tôt pour le dire, mais je pense que je peux me battre pour le titre jusqu’au bout, hallucine le principal intéressé. C’est agréable de voir les autres pilotes commencer à me regarder d’une manière différente, mais cela ne changera pas mon approche. Je dois suive mon chemin et je vais essayer de me battre jusqu’à Valence. »

La première place du championnat, il va tenter d’aller la chercher dimanche prochain en Catalogne, là où il est né. « J’aurais aimé réduire l’écart sur Fabio ici mais il a été très rapide. Mon moteur était meilleur que le sien et je pense pouvoir combler l’écart lors de mon Grand Prix à domicile, le week-end prochain. Je vais essayer de gagner à Barcelone, ou au moins monter sur le podium. Je m’amuse beaucoup, ce sera le Grand Prix à domicile le plus excitant de ma carrière car je me bats pour le titre. La piste convient à ma moto, je vais m’amuser devant mes fans et essayer de mettre la pression sur Fabio. » Rendez-vous au circuit de Barcelone-Catalogne, donc.

Pourquoi RNF quitte Yamaha pour Aprilia

Vous aimez notre travail ? ✪ GP-Inside n’existerait pas sans ses abonnés. Articles complets, version sans pub, concours […] Soutenez-nous pour seulement 2€/mois ou testez le mois à 3,5€, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Aleix Espargaro : « Je pense pouvoir jouer le titre jusqu’au bout ! » […]

Menget
1 mois il y a

Malgré un meilleurs moteur ,il a eté littéralement déposé par Fabio.Ce dernier est le meilleurs du plateau ,malgré une mobylette entre les mains.