Alex Marquez a impressionné Fabio Quartararo



« Je ne m’attendais pas à autant de progrès » : Fabio Quartararo salue les performances d’Alex Marquez, monté sur le podium en Aragon une semaine après sa deuxième place obtenue au Mans.

Alex Rins a coupé la ligne d’arrivée du Grand Prix d’Aragon en vainqueur, mais à écouter les réactions d’après-course, c’est comme si deux personnes avaient gagnées au Motorland, dimanche. Caméras et commentaires étaient en effet tournés vers Alex Marquez, arrivé deuxième et passé à 263 millièmes du premier succès de sa carrière en MotoGP.

Auteur d’une course remarquable, l’Espagnol a décroché son premier podium sur le sec, effaçant les doutes de ceux qui attribuaient sa médaille d’argent du Grand Prix de France uniquement à des circonstances exceptionnelles – conditions pluvieuses, plusieurs chutes, etc. Il confirme les progrès montrés ces dernières semaines, tout particulièrement depuis le test de Misano effectué entre les épreuves de Saint-Marin et d’Émilie-Romagne.

À peine le drapeau à damiers passé, Alex Marquez recevait les félicitations de Jorge Lorenzo, son prédécesseur dans le Repsol Honda Team. « Quand j’ai vu Alex Marquez dans le top-7 lors des premiers tours j’étais surpris, mais quand je l’ai vu deuxième et à la lutte pour la victoire je ne pouvais pas y croire. Tout est possible en MotoGP ! Félicitations Alex, tu as montré que tu mérites d’être au HRC », écrivait le Majorquin.

Dépassé par le pilote espagnol au huitième tour, Fabio Quartararo a aussi salué sa performance lors de son point presse. « Le pilote qui m’a impressionné est Alex Marquez. Quand vous faites un podium vous prenez toujours de la confiance pour aller plus vite. Alex a décroché un podium sur le mouillé (au Mans), mais tout ce qu’il a fait en course représente un grand pas en avant, et je ne m’attendais pas à autant de progrès, reconnaît le Français. C’est un grand pas en avant et cela faisait longtemps que je n’avais pas vu ça. »

Le team-manager de l’équipe Repsol Honda, Alberto Puig, se délecte aussi des résultats de son pilote, le seul au HRC à avoir ramené des podiums cette saison. « En MotoGP un pilote a besoin de temps. Petit à petit il trouve sa place, il connaît mieux la moto et les pneus, chose fondamentale dans cette catégorie, a-t-il expliqué au micro de la DAZN. Plus tu fais des résultats, plus tu grandis. Dimanche dernier en France, là en Aragon. L’expérience, la motivation, font que tu es chaque fois plus compétitif. »

« Nous n’avons jamais douté qu’Alex méritait la place, c’est pour ça que nous l’avons recruté. Mais à ce moment-là, les gens ne l’ont peut-être pas compris », conclut Alberto Puig. Mais cela n’empêche pas qu’il a décidé, quelques semaines plus tôt, de le faire remplacer par Pol Espargaro en 2021.

Championnat MotoGP après Aragon :  1. Mir 121, 2. Quartararo 115 pts (-6), 3. Viñales 109 (-12), 4. Dovizioso 106 (-15), 5. Nakagami 92 (-29), 6. Morbidelli 87 (-34), 7. Rins 85 (-36), 8. Miller 82 (-39), 9. Espargaro 77 (-44), 10. Oliveira 69 (-52)… Classement complet ici

Alex Marquez : « Je sais pourquoi je suis là »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] du calibre de Mick Doohan, Valentino Rossi, Dani Pedrosa, Casey Stoner, Marc Marquez (…) et dernièrement son frère Alex Marquez, deuxième du Grand Prix d’Aragon il y a quelques […]

[…] semaines, avec d’évidents progrès faits sur la Honda RC213V. Tout le monde en est impressionné, à commencer par Fabio Quartararo qui « n’avait pas vu ça depuis longtemps ». Le rookie […]