Alex Marquez, champion : « Continuer à rêver »



Sacré champion du monde Moto2 à Sepang, Alex Marquez espère faire en 2020 la même chose que Johann Zarco de 2015 à 2016 : le doublé.

Alex Marquez n’a pas volé son titre. Après avoir connu de mauvaises passes, le pilote EG 0,0 Marc VDS a finalement trouvé son ‘déclic’ au guidon des nouvelles Triumph Moto2. Auteur d’une saison solide – 5 victoires, 10 podiums, 15 courses sur 18 dans les points –, il a validé sa couronne à Sepang, en terminant 2e derrière Brad Bimder.

Son objectif pour 2020 a déjà été fixé : « Défendre le titre. C’est un très bon défi. C’est mon troisième rêve, après le premier d’avoir été sacré champion en Moto3, et le second en Moto2. C’est fait, maintenant il faut continuer de grandir comme pilote. »

La prochaine saison devrait être sa dernière en Moto2, un passage en MotoGP était envisagé pour 2021. Mais il préfère ne pas en parler, « parce qu’à chaque fois que nous en parlons les choses n’aboutissent pas. Il faut profiter du moment, ce sport se vit au présent. Je veux profiter et continuer à rêver ».

Sacré champion du monde Moto3 en 2014, Alex Marquez était ensuite passé dans la catégorie Moto2 l’année suivante. Ses deux premières saisons avaient été très compliquées (14e en 2015, 13e en 2016). L’Espagnol chute beaucoup, n’a pas le rythme des meilleurs. L’apprentissage de la 600cc est long et fastidieux.

Le déclic se produit finalement en 2017, lorsque le pilote EG 0,0 Marc VDS remporte ses premières victoires. Vainqueur à Jerez, Barcelone et Motegi, il termine 4e du championnat. L’année 2018 doit être celle de la lutte pour la couronne, mais il commet trop d’erreurs (4 abandons) et il lui manque un petit quelque chose pour rivaliser avec Francesco Bagnaia et Miguel Oliveira. Sans aucun succès pendant la saison, Alex Marquez finit à nouveau 4e.

Sa cinquième tournée Moto2 sera finalement la bonne. L’Espagnol fait un début d’année 2019 mitigé, mais trouve finalement la faille au Mans. Derrière, les victoires s’enchainent – 5 en 6 Grands Prix – et la première place du championnat lui revient.

Alex Marquez doit défendre son leadership face à une meute de pilotes (Augusto Fernandez, Jorge Navarro, Thomas Lüthi…). Il ne gagne plus mais monte régulièrement sur le podium. Ses quelques erreurs – chute à Silverstone, fébrilité à Phillip Island – permettent à ses adversaires de se maintenir dans la course au sacre. Jusqu’à Sepang, où il décroche finalement le titre de champion du monde, une course avant le terme de la saison.

Alex Marquez en Moto2, c’est :
– 88 départs
– 8 victoires
– 23 podiums
– 12 poles
– 9 meilleurs tours
– 1 titre

Classement Moto2 après Sepang (18/19) : 1. Marquez 262, 2. Binder 234 (-28), 3. Lüthi 230 (-32),  4. Navarro 210 (-52), 5. Fernandez 197 (-165), 6. Marini 182 (-80), 7. Baldassarri 171 (-91), 8. Schrötter 137 (-125), 9. Di Giannantonio 101 (-161), 10. Bastianini 95 (-167)… Classement complet ici

Malaisie, Moto2 : Alex Marquez sacré champion !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] Alex Marquez, champion : « Continuer à rêver » […]

[…] Alex Marquez, champion : « Continuer à rêver » […]

[…] Alex Marquez, champion : « Continuer à rêver » […]

[…] Alex Marquez, champion : « Continuer à rêver » […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store