Andrea Dovizioso : « Mettre la pression sur Marquez »



Avec 37 points de retard sur Marc Marquez, Andrea Dovizioso sait que pour remonter, il va falloir provoquer l’Espagnol et lui faire commettre des erreurs.

Emporté par la fougue de Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso a perdu gros lors du Grand Prix de Catalogne. L’écart qui le séparait du leader du classement général, Marc Marquez, est passé de 12 à 37 points (classement ici). « Nous n’avions pas besoin de ça », a-t-il reconnu, assurant toutefois qu’il allait continuer à se battre jusqu’au bout (lire ici).

L’incident de Barcelone n’atteint ni sa motivation, ni ses plans. « C’est compliqué, mais je ne changerai pas notre approche. L’important est d’améliorer la moto », explique-t-il. « Tout n’est pas perdu car le championnat est long et tout peut arriver. » En effet, 12 Grands Prix restent à disputer et 300 points sont encore à marquer. Même si généralement, quand Marc Marquez prend de l’avance, c’est dur à reprendre.

« L’inconvenient est que Marc sera en mesure de gérer les prochaines courses : il a appris a ne pas commettre de fautes, et avec cette marge il peut se permettre de faire des erreurs. » Il ne faudra donc pas le lâcher, le pousser à la faute. « Le but et de mettre autant de pression que possible sur lui. »

« Marc me considère comme son premier rival »

Pour cela, il pourra compter sur l’appui de son partenaire Danilo Petrucci. Cela dit, les deux Italiens ne sont plus séparés que de 5 points. Coéquipiers ou adversaires ? « Je suis très heureux des résultats de Danilo, répond Andrea. J’ai décidé de travailler avec lui et je me réjouis lorsque cela se passe bien. Il a fait un pas en avant sur le plan mental. Avoir deux pilotes forts ne peut pas tant changer le combat pour le championnat entre Marc et moi. »

Enfin, les journalistes ont bien noté qu’à l’arrivée de Barcelone, Marc Marquez avait d’abord cherché à savoir où était Andrea Dovizioso. Un signe montrant que chez Honda, on sait d’ores et déjà d’où vient le danger pour la couronne mondiale. « Je pense qu’il me considère comme le premier des adversaires qui peuvent lui enlever son rang de numéro un. »

Barcelone : Dovizioso « déçu » mais «ne renonce pas »

Au classement général (à consulter en cliquant ici), Andrea Dovizioso est toujours le dauphin de Marc Marquez, mais il a désormais 37 longueurs à combler sur lui. Et il va devoir surveiller ses arrières, car Alex Rins (troisième) et Danilo Petrucci sont de retour : 2 et 5 points de retard.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

7
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
adriano-delmondo

quel blagueur ce dovi, après austin déja il tenait ce discours , et a t’il réussit ?
évidemment que non, pire même, petrux lui a pris des points.
chez ducat’, s’ils veulent vraiment le titre avec dovi, va falloir engager un sniper pour faire le ménage, ou une bonne quinzaine de coéquipier , tous acquit a la faveur de dovi, et encore …

Genesis

Ils avaient un sniper… ils l’ont laissé filer chez Honda.

lulu

Vs avez raison il est loin très loin du numéro 27

Gromono

Je ne veux pas être pessimiste, mais vu comme c’est parti avec 37 points de retard, autant dire « Mission Impossible » et abandonner le fameux « Mission Winnow »…

[…] Andrea Dovizioso : « Mettre la pression sur Marquez » […]

[…] Andrea Dovizioso : « Mettre la pression sur Marquez » […]

[…] comme Andrea Dovizioso, Alex Rins veut donc mettre la pression sur le leader du mondial (lire ici). Et ce même s’il n’élude pas qu’au guidon d’une Suzuki un peu moins […]