Andrea Iannone : « La moto c’est ma vie, je n’ai pas de plan B »



Le contrôle positif d’Andrea Iannone à une substance interdite va être confirmé par les résultats de la contre-analyse qui a été effectuée.

Les résultats de la contre-analyse d’Andrea Iannone, censés éclaircir les accusations de dopage à un stéroïde dont il est victime, ne devraient plus tarder à être officiellement divulgués. Tout le monde s’accorde désormais sur le fait qu’ils seront positifs.

La défense d’Andrea Iannone, à savoir l’avocat Antonio De Rensis et son expert Alberto Salomone, a fait savoir à La Gazzetta dello Sport que « la contre-analyse devrait attester la présence de métabolites égaux à 1 150 nanogrammes par millilitre ». « Une petite quantité », arguent-ils, rajoutant qu’en plus de cela, le contrôle a été fait en situation de déshydratation, puisqu’après le Grand Prix de Malaisie.

Le scénario suivant va donc être brandi comme justification : lors de la tournée asiatique, au cours de laquelle ce contrôle positif a été réalisé, Andrea Iannone a consommé de la viande contaminée au stéroïde illicite, utilisé pour accélérer la croissance des animaux. « Quand la première communication officielle arrivera, nous commencerons nos activités pour montrer l’innocence de Iannone dans cette affaire et le rendre à Aprilia, dont j’apprécie l’attitude protectrice. »

Andrea Iannone maintient que cette prise de stéroïdes ne s’est pas faite de manière volontaire. « Je me suis cru dans un film dont j’étais l’acteur sans le volontaire. J’ai découvert ce dont j’étais accusé par le biais d’un journaliste le 17 décembre, et ce n’est pas comment je l’ai découvert mais ce dont je suis accusé qui a été si dur. Pour un pilote qui fait beaucoup de sacrifices, ces choses sont vraiment dures.

Je n’ai pas de plan B. La moto c’est ma vie, je ne suis pas un imbécile qui risque tout. Je veux juste remonter sur mon Aprilia aussi vite que possible et mettre ce moment derrière moi. »

Il nie également avoir utilisé des produits illicites pour sa préparation physique et les kilos qui ont été perdus au cours de la saison. « C’est quelque chose que je travaillais avec Aprilia, pour la différence de poids par rapport à mon coéquipier Aleix Espargaro, explique-t-il. Nous nous sommes plus sur le travail aérobie que la force. Aprilia était très proche de moi, comme une famille. Je ne m’attendais pas à ce genre de relation étroite et pour moi c’était comme une victoire. »

L’affaire va maintenant prendre une tournure juridique : recours devant le Tribunal disciplinaire international, puis le Tribunal arbitral des sports si nécessaire. Le calendrier judiciaire est difficile à prévoir, mais sa participation aux essais hivernaux de Sepang, début février, est plus que compromise. La réponse définitive, et le maintien ou non de sa suspension, pourraient toutefois être connus d’ici au 8 mars, date du Grand Prix moto du Qatar.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Suspension de Iannone : Smith, « l’option la plus évidente »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] pour la prise d’une substance interdite, le pilote italien a vu son contrôle positif être confirmé par la contre-analyse (échantillon B), dont il espérait qu’elle prouverait son […]

[…] Même si elle reste floue, la situation d’Andrea Iannone est désormais un peu plus claire : la contre-analyse de son test de dopage s’est révélée positive, et il va désormais devoir emprunter la voie judiciaire pour prouver que la prise de la substance interdite s’est faite de manière involontaire (consommation d’une viande contaminée, lire ici). […]

[…] motocyclisme, que la substance dopante consommée par le pilote italien l’a été de manière involontaire. Cela risque de prendre plusieurs semaines, et même si l’issue est finalement positive, […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store