Andrea Iannone : « Ma moto m’attend, j’espère revenir bientôt »



L’audience d’Andrea Iannone devant le Tribunal arbitral du sport est prévue demain, jeudi 15 octobre. Il s’y joue la suite de la carrière du pilote italien, mais aussi la composition de l’Aprilia Racing Team Gresini en 2021.

« Je suis à l’aube du jour le plus important de ma vie. » Andrea Iannone sera bientôt fixé sur son sort, celui que lui réserve le Tribunal arbitral du sport, devant qui il a fait appel de la sanction pour dopage qui lui a été infligée. Sa suspension, d’une durée de 18 mois, a débuté en décembre 2019 et est censée prendre fin en juin 2021. Un laps de temps trop long pour sauver sa place sur la prochaine grille de départ MotoGP, lui qui a déjà dû faire une croix sur la saison 2020.

Si faire annuler la suspension parait difficile à envisager, Andrea Iannone espère bien la ramener à 12 mois. Cela lui permettrait d’en avoir fini en décembre prochain, et ainsi pouvoir participer à la campagne 2021. « J’ai reçu des propositions intéressantes de beaucoup de gens, dans différents secteurs, mais j’ai dit non à tout, a-t-il expliqué en début de semaine. Mon objectif est de reprendre la course avec Aprilia. Je n’abandonne pas et je pense que j’ai encore beaucoup à dire. J’ai commencé un projet intéressant avec Aprilia il y a un an et je ressens le besoin de le mener à bien. J’ai aussi une relation spéciale avec (Massimo) Rivola, c’est la première fois que je trouve une personne aussi stimulante à mes côtés, pas seulement professionnellement mais aussi humainement. Aprilia ne m’a jamais abandonné. »

Si la Fédération internationale de motocyclisme se satisfait de la suspension de 18 mois, l’Agence mondiale antidopage a elle proposé un allongement jusqu’à 4 ans. Andrea Iannone n’ose pas l’imaginer. Pour l’heure, il vit comme s’il allait reprendre la compétition d’ici peu. « Je n’ai jamais arrêté de m’entraîner, je fais du vélo, je vais à la salle, tout sauf la moto, comme si je devais rouler la semaine prochaine. Je suis dans ma meilleure forme. » Il dit sortir « grandi », « plus mature » de cette situation difficile.

« Ma vie a beaucoup changé. Je roule en moto quasiment depuis que ma mère m’a mis au monde, mais ils m’ont forcé à ne pas le faire. L’année a été très difficile. je ne pense pas que vous puissiez comprendre si vous ne l’avez pas traversé. Mon objectif a toujours été de sortir de cette affaire d’une manière positive, j’espère remonter sur ma moto. Aprilia a toujours été de mon côté et m’a attendu. Ma moto est toujours là, je sens qu’elle m’attend aussi. (…) Je n’ai pas pu rouler sur un circuit homologué FIM depuis la course de Valence 2019. Ils m’ont pris la chose la plus importante de ma vie d’un jour à l’autre, mais ce sont les règles et je m’applique à les respecter. »

Chez Aprilia, on n’a cessé d’assurer que la place d’Andrea Iannone pour 2021 lui était assurée si la possibilité de rouler dès le début de la saison lui est donnée. The Maniac Joe, certains qu’il aurait pu « faire de bonnes choses en 2020 », espère pouvoir découvrir dans les prochaines semaines le nouveau prototype RS-GP. « De l’extérieur il me semble que le potentiel de la moto est meilleur que ce que nous avons vu jusqu’à présent. Je sais qu’Aprilia aurait aussi besoin de moi a certains égards, parce que je suis un pilote avec une méthode de travail différente, j’arrive a stimuler les gens autour de moi, je les mets au défi. J’espère revenir bientôt. »

Si la suspension du pilote italien est confirmée, Cal Crutchlow devrait prendre sa place dans l’Aprilia Racing Team Gresini l’an prochain, même si le constructeur aimerait recruter Andrea Dovizioso.

2021 : Les trois dernières questions du mercato MotoGP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Andrea Iannone : « Ma moto m’attend, j’espère revenir bientôt » […]