Aprilia a approché Rea pour du MotoGP



« Aprilia est venue me voir une fois. Ce n’était pas quelque chose qui m’intéressait vraiment. » Jonathan Rea (pilote Kawasaki Racing Team WorldSBK)

Quintuple champion du monde Superbike, Jonathan Rea ne sera (sans doute) jamais pilote titulaire en MotoGP. À 33 ans, le Britannique n’envisage plus de changer de catégorie. Encore moins sans être dans un top-team, comme il l’a déjà expliqué. Mieux vaut continuer à gagner en Superbike, plutôt que lutter pour des places dans le top-10 en MotoGP.

Début 2020, il affirmait que malgré ses saisons titanesques en WSBK (23 podiums sur 26 possibles en 2015 et 2016, 24 podiums dont 16 victoires en 2017…), il n’a jamais reçu d’offre concrète. « J’ai parlé plusieurs fois avec des équipes MotoGP dans ma carrière. J’ai beaucoup parlé. J’ai parfois reçu une offre provisoire sur la table. Cependant, je n’ai jamais eu un contrat MotoGP prêt à être signé. Même venant d’une équipe privée qui roule à l’arrière du peloton. »

Dans son dernier entretien, donné au média officiel du championnat du monde Superbike, Jonathan Rea explique avoir eu un oeil sur la place de Dani Pedrosa, lorsque l’Espagnol a décidé de quitter le Repsol Honda Team, en 2018. Il a également été approché par Aprilia, mais n’était visiblement pas intéressé :

« Je doute que Kawasaki revienne en MotoGP. Ce serait un rêve, mais je n’ai jamais eu cette conversation et au fond, je ne le sens pas. Les options que j’ai eues ? Pas beaucoup, pour être honnête. J’entends les mêmes choses, ‘tu es ici et tu devrais faire ça’. Dans un monde idéal, j’aimerais choisir ce que je veux et le faire. Par le passé, il n’y a pas eu beaucoup de possibilités. Rien de bien concret, c’est certain.

Je pense que l’année où Dani Pedrosa parlait de retraite, je crois que c’était aux alentours du week-end du Mans, Chuck (Aksland, son manager, NDLR) a essayé de me placer sur la Repsol, peut-être étais-je sans contrat chez Kawasaki. Ça aurait été cool d’y aller. Ce fut une affaire en suspens ; j’ai été mis en retrait. Je sentais que cette histoire avec Jorge Lorenzo allait se concrétiser chez Honda. À part ça, Aprilia est venue me voir une fois. Ce n’était pas quelque chose qui m’intéressait vraiment. »

Jonathan Rea : « Jamais eu un contrat MotoGP prêt à être signé »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Aprilia a approché Rea pour du MotoGP […]