Aragon 2, Marquez : « Zarco n’a pas été très intelligent, il a perdu du temps avec moi »



Tombé alors qu’il poussait pour aller chercher le podium, Alex Marquez repart du Motorland Aragon avec son premier abandon de l’année. Il a « peut-être un peu trop poussé », ainsi qu’il l’a reconnu après la course. Mais en veut à Johann Zarco de lui avoir donné du fil à retordre en course alors qu’il tentait de rattraper Joan Mir.

Deuxième des deux derniers Grands Prix en date, Alex Marquez espérait faire la passe de 3 ce week-end, pour la seconde course consécutive organisée en Aragon. Qualifié 10e, il comptait sur son rythme de course pour faire la différence et tracer son chemin vers le podium.

Les choses avaient bien commencé pour le pilote Honda, qui a rapidement su tirer son épingle du jeu dans le peloton. Pol Espargaro, Cal Crutchlow, Fabio Quartararo, Maverick Viñales : les pilotes sur sa route ont été éliminés les uns après les autres, tandis qu’il gardait Joan Mir – lui aussi lancé dans une opération remontada – dans le viseur.

Mais Alex Marquez a été freiné dans sa lancée au moment d’arriver sur Johann Zarco, 4e. Le Français ne s’est en effet pas laissé faire, et l’Espagnol a dû s’employer pour le doubler. Joan Mir, alors 3e, en a profité pour lui mettre plus d’une seconde de distance. La seconde fatale pour Alex Marquez : il a chuté au tour 14, en tentant de combler cet écart qui le séparait d’un possible nouveau podium.

« C’était mon erreur : j’ai perdu du temps avec Zarco, Mir s’échappait et j’ai probablement poussé trop fort pour le rattraper, a-t-il expliqué. Je pensais un peu trop au podium parce que je pense vraiment que nous avions le rythme, mais nous devons nous rappeler qu’il faut toujours être patient. »

Le pilote Honda en veut un peu à Johann Zarco de lui avoir donné du répondant alors qu’il allait plus vite, tandis qu’il ne l’a pas fait avec Joan Mir quelques virages plus tôt.

« Zarco n’a pas été très intelligent, j’ai perdu du temps mais lui aussi. J’arrivais de derrière avec plus de rythme. Avec Mir il n’a pas répliqué, avec moi si. Mais à part ça, je crois que j’ai bien pu dépasser, faire mon rythme. La course a un peu changé quand Mir s’est échappé. Je voulais aussi pousser pour que Zarco ne me redouble pas, car la Ducati avait un moteur très bon et fonçait dans la ligne droite. C’est là que j’ai commis l’erreur. Pas vraiment pour lui, sinon parce que je voulais rattraper Mir. »

Bien que déçu, le pilote Honda souligne que cela fait aussi partie de l’apprentissage du très haut niveau, lui qui ne se battait pour le podium que pour la troisième fois de a carrière en catégorie reine. « Un rookie apprend quelque chose à chaque course. Aujourd’hui j’ai beaucoup appris, comme durant tout le week-end : comment faire les courses, savoir se calmer et être détendu dans les moments importants. Ce sont des erreurs que tu peux te permettre dans une année de rookie, l’important est d’apprendre pour le futur et retenir le positif du week-end, où nous avons roulé devant. Il m’en manque toujours en qualification, mais nous sommes chaque fois plus proches et je travaillerai dur pour arriver plus prêt à Valence. »

« Si je chutais en me battant pour la 15e place, alors nous devrions être inquiets, mais le faire en se battant pour le podium c’est autre chose, soulignait-il au micro de MotoGP.com. Les limites sont plus proches donc c’est plus facile de faire de petites erreurs. Je sais que le virage 2 est piégeux, à chaque tour je me disais ‘Alex calme-toi ici’, mais dans ce tour-là j’ai oublié (rires). »

« Une autre erreur de rookie » dont il veut tirer les leçons, mais qui met un terme à la pente ascendante prise par ses résultats dernièrement. Il s’agit de son premier abandon en MotoGP. « Mais nous devons être fiers de ce week-end, et du bilan des trois dernières courses, complète-t-il. Deux podiums et un week-end solide ici. Nous avons fait de bons progrès mais il faut maintenant rester calme et se fixer un nouvel objectif réaliste. »

GP de Teruel (Aragon 2) – Course MotoGP :
1. Franco Morbidelli
2. Alex Rins
3. Joan Mir
4. Pol Espargaro
5. Johann Zarco
6. Miguel Oliveira
7. Maverick Viñales
8. Fabio Quartararo
9. Iker Lecuona
10. Danilo Petrucci
11. Cal Crutchlow
12. Stefan Bradl
13. Andrea Dovizioso
14. Tito Rabat
15. Bradley Smith
DNF. Aleix Espargaro
DNF. Alex Marquez
DNF. Francesco Bagnaia
DNF. Takaaki Nakagami
DNF. Jack Miller
DNF. Brad Binder

Championnat MotoGP après Aragon 2 : 1. Mir 137 pts, 2. Quartararo 123 (-14), 3. Viñales 118 (-19), 4. Morbidelli 112 (-25), 5. Dovizioso 109 (-28), 6. Rins 105 (-32), 7. Nakagami 92 (-45), 8. Espargaro 90 (-47), 9. Miller 82 (-55), 10. Oliveira 79 (-58)… Classement complet ici

Aragon 2, Marquez : Quitter Repsol pour LCR « n’est pas faire un pas en arrière »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Alex Marquez le rythme était ok et je pense que j’aurais pu rester avec lui, mais il est tombé. […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store