Aragon 2 : Quartararo « pas content » mais pas résigné



Huitième du Grand Prix de Teruel, Fabio Quartararo quitte la région d’Aragon sur un bilan décevant mais a limité les dégâts au championnat ce dimanche. Il est à 14 points de Joan Mir et est pressé d’aller croiser le fer à Valence, le 8 novembre.

Les deux épreuves du Motorland Aragon était cochées à l’agenda des pilotes Yamaha comme pouvant être des épreuves périlleuses. Ça a finalement bien fonctionné pour certains, à l’image de Franco Morbidelli (6e dimanche dernier, 1er aujourd’hui). Le bilan est autrement plus décevant pour son coéquipier Fabio Quartararo.

Revanchard après un premier Grand Prix d’Aragon ruiné par des problèmes de pression au pneu avant (18e), le Français espérait redresser la barre ce week-end. Sa place en qualification – 6e, inhabituel pour lui – avait confirmé que des solutions restaient à trouver. « Je n’ai jamais vraiment trouvé le bon feeling ici », expliquait-il samedi soir. Le warm-up du dimanche matin lui avait redonné un peu de confiance, mais les espoirs levés ne se sont pas concrétisés en course.

Jamais dans le rythme des leaders, Fabio Quartararo a rapidement dû céder sa 6e position face à la remontée de pilotes comme Joan Mir, Pol Espargaro ou encore Miguel Oliveira. Il sauve finalement une 8e place qui ne lui donne guère de satisfaction. « Je ne suis pas très content. Ce matin, au warm-up, j’ai vu quelque chose de positif, mais je ne suis pas content car en course, rien de ce que nous avons essayé n’a fonctionné, commentait-il contrarié à l’arrivée. Et ce n’est pas un problème de pneus car Morbidelli a gagné. » Gagné en partant en medium à l’avant et à l’arrière, comme lui.

« Le point positif est que nous n’avons pas fait la même course que la semaine dernière », poursuit le pilote Petronas, qui a corrigé ses soucis de pression au pneu avant. Cette deuxième manche d’Aragon a été plus rapide de 13 secondes pour lui, mais il ne se contente pas de cette 8e place. « Nous devons voir pourquoi nous avons été aussi lents. Tout ça est très étrange. Nous n’avions pas de confiance, pas de vitesse. Nous devons travailler pour comprendre ce que nous devons améliorer. »

Le plus dur semble toutefois passé pour Fabio Quartararo, car les trois Grands Prix restants se déroulent sur des circuits où il devrait être beaucoup plus à l’aise. « L’an dernier nous avons eu un très bon feeling avec la moto à Valence, et dans le passé Portimao était un de mes circuits préférés », a-t-il souligné. Il avait terminé 2e à Valence en 2019, et s’est déjà entraîné plusieurs fois à Portimao, piste que les Grands Prix visiteront pour la première fois en novembre.

Toujours deuxième du championnat, le Français accuse désormais 14 points de retard sur Joan Mir. Il en a cédé 24 à l’Espagnol sur les deux manches d’Aragon mais ne baisse pas les bras. « On peut le faire, dit-il au sujet du titre. Nous avons 14 points de retard. Ce n’est pas évident mais nous avons encore des courses à disputer et il faut essayer de travailler au mieux. »

GP de Teruel (Aragon 2) – Course MotoGP :
1. Franco Morbidelli
2. Alex Rins
3. Joan Mir
4. Pol Espargaro
5. Johann Zarco
6. Miguel Oliveira
7. Maverick Viñales
8. Fabio Quartararo
9. Iker Lecuona
10. Danilo Petrucci
11. Cal Crutchlow
12. Stefan Bradl
13. Andrea Dovizioso
14. Tito Rabat
15. Bradley Smith
DNF. Aleix Espargaro
DNF. Alex Marquez
DNF. Francesco Bagnaia
DNF. Takaaki Nakagami
DNF. Jack Miller
DNF. Brad Binder

Championnat MotoGP après Aragon 2 : 1. Mir 137 pts, 2. Quartararo 123 (-14), 3. Viñales 118 (-19), 4. Morbidelli 112 (-25), 5. Dovizioso 109 (-28), 6. Rins 105 (-32), 7. Nakagami 92 (-45), 8. Espargaro 90 (-47), 9. Miller 82 (-55), 10. Oliveira 79 (-58)… Classement complet ici

Titre : L’ex-technicien de Quartararo et Mir parie sur Joan

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Aragon 2 : Quartararo « pas content » mais pas résigné […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store