Aragon 2, Zarco : « Une super course », et le podium qui lui trottait dans la tête !



Rapide et combatif, Johann Zarco a décroché son troisième top-5 de la saison au Grand Prix de Teruel. « Un entraînement pour l’année prochaine », car il est encore en phase d’apprentissage sur la Ducati. Ce qui ne l’a pas empêché de penser au podium pendant cette course d’Aragon 2.

Bien sorti de la grille, le Français a quasi-immédiatement gagné deux places : une première en laissant derrière lui Maverick Viñales, une seconde grâce à la chute de Takaaki Nakagami. Troisième dans la roue de Franco Morbidelli et Alex Rins, il admet qu’à ce moment-là, l’idée de finir sur le podium lui a traversé l’esprit :

« J’ai pensé à la possibilité de faire un podium, parce que j’avais de très bonnes sensations au début de la course. Je voulais rester avec Morbidelli et Rins, mais ils étaient un peu trop rapides pour que je puisse être bien derrière eux. Il aurait fallu que je prenne trop de risques pour rester avec eux, alors la troisième place m’allait et le rythme était correct. »

« Mais vers la mi-course j’ai commencé à perdre mon bon contrôle de la moto », explique-t-il. Une baisse de régime qui a notamment permis à Joan Mir et Alex Marquez de revenir. Le premier l’a doublé au 11e tour, le second aussi mais non sans certaines difficultés. « Mir pouvait être un bon pilote à suivre mais il était un peu trop rapide. Avec Alex Marquez le rythme était ok et je pense que j’aurais pu rester avec lui, mais il est tombé. »

Quatrième et à nouveau isolé, Johann Zarco a alors vu revenir sur lui les KTM de Pol Espagaro et Miguel Oliveira. L’Espagnol a réussi à passer, mais le Portugais a trouvé face à lui un adversaire français capable de lui résister. Lui résister et même le devancer de 38 millièmes sur la ligne. La belle conclusion d’une « super course », se réjouit-il.

Après Brno (3e), il termine premier pilote Ducati pour la deuxième fois de l’année. Le constructeur italien n’a d’ailleurs pu compter que sur Johann Zarco pour briller ce week-end. Mais le meilleur est à venir, sourit-il, car il prend ça comme « un entraînement pour l’année prochaine. Un an sur la Ducati ne suffit pas pour tout comprendre et devenir assez fort pour se battre pour des places sur le podium ». C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Résultats de la course ici. Championnat MotoGP après Aragon 2 : 1. Mir 137 pts, 2. Quartararo 123 (-14), 3. Viñales 118 (-19), 4. Morbidelli 112 (-25), 5. Dovizioso 109 (-28), 6. Rins 105 (-32), 7. Nakagami 92 (-45), 8. Espargaro 90 (-47), 9. Miller 82 (-55), 10. Oliveira 79 (-58)… Classement complet ici

Aragon 2, Marquez : « Zarco n’a pas été très intelligent, il a perdu du temps avec moi »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Aragon 2, Zarco : « Une super course », et le podium qui lui trottait dans la tête ! […]