Aragon : Mir n°1 ? « C’est bien de l’être… à la fin du championnat »



Troisième du Grand Prix d’Aragon, Joan Mir a célébré son cinquième podium de l’année en tant que nouveau leader du championnat, grâce aux déboires de Fabio Quartararo (explications ici). Le pilote Suzuki espérait gagner mais se satisfait d’avoir « d’avoir marqué plus de points que nos rivaux au championnat ».

Un podium mais quelques regrets : « Je suis très content. C’est juste que voir la victoire passer si près… Je me sentais très bien sur la moto. J’ai essayé de préserver mon pneu arrière toute la course pour en avoir un peu plus sur le final et me donner un peu plus, mais j’ai eu un problème avec la partie avant de la moto. Je ne pouvais pas prendre les virages à gauche comme ils doivent être pis et j’ai perdu beaucoup de temps dans les derniers tours. Je suis un peu déçu de ça, je ne m’y attendais pas. On voit qu’être derrière tout au long de la course avec le pneu tendre ne m’a pas aidé. Mais je suis content d’être à nouveau sur le podium. »

Nouveau leader du championnat : « C’est bien. Mais c’est bien de l’être à la dernière course. Pour maintenant cela ne nous sert à rien, mais nous sommes dans une bonne position. Il reste une course de moins et nous avons plus de points. Si les choses tournent mal il est plus difficile de revenir en arrière. Il faut garder les pieds sur Terre et y aller course après course, comme nous le faisons, parce que je crois que nous avons une gestion optimale. Aujourd’hui je n’ai pas gagné mais c’est important d’avoir marqué plus de points que nos rivaux au championnat. »

La victoire avant le titre : « Je cherche à décrocher une victoire, donc je ne vais pas changer mon approche des courses et je vais continuer pour gagner. Et ensuite, si j’ai assez d’avance aux points, je commencerai à penser au championnat. (…) J’aborde le championnat course par course. Je ne me préoccupe pas beaucoup du championnat. Je m’en préoccupe un peu plus à chaque course, mais pas autant que le font probablement d’autres pilotes. »

Cinq podiums en sept courses : « Nous montrons de la régularité et c’est probablement le plus difficile à faire, d’être toujours sur le podium. Je pense que c’est facile quand la moto fonctionne parfaitement, pour jouer la gagne mais aussi obtenir un bon résultat même quand vous êtes en difficulté. C’et pourquoi je suis en tête, c’était la clé sur d’autres courses. »

Aragon 2 : « Les informations récoltées lors de cette course sont très importantes. Et ce sont beaucoup d’informations, parce que les deux pilotes avons été rapides. Cela nous donnera un petit avantage pour tout mettre bien en ordre pour la prochaine course. »

Championnat MotoGP après Aragon :  1. Mir 121, 2. Quartararo 115 pts (-6), 3. Viñales 109 (-12), 4. Dovizioso 106 (-15), 5. Nakagami 92 (-29), 6. Morbidelli 87 (-34), 7. Rins 85 (-36), 8. Miller 82 (-39), 9. Espargaro 77 (-44), 10. Oliveira 69 (-52)… Classement complet ici

Aragon, Championnat : Mir prend les rênes à Quartararo !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de