Aragon, Moto2 : Fernandez plus fort que la douleur



Raul Fernandez l’a fait. Arrivé au Grand Prix d’Aragon incertain de ses performances, l’Espagnol s’est trouvé sans concurrence en course, malgré une main droite opéré une semaine plus tôt. Deuxième, son coéquipier Remy gardner conserve un bel avantage au championnat.

On le savait diminué par une récente opération à la main droite, effectuée il y a tout juste une semaine. On l’avait vu passer un peu plus de temps dans les stands aux essais, sans faire de longs runs, afin de se préserver physiquement. Mais on aurait eu tort de penser que cela allait suffire à venir à bout de la détermination de Raul Fernandez. Deux semaines après sa chute à Silverstone, l’Espagnol a prix sa revanche à domicile, au Grand Prix d’Aragon.

Troisième sur la grille, il s’est rapidement défait de Remy Gardner, parti devant lui, avant d’aller chercher Sam Lowes, poleman et favori sur un circuit où il avait gagné les deux courses l’an dernier. Une fois installé en tête, Raul Fernandez s’est mis à enchaîner les tours rapides, jusqu’à se mettre à l’abri de toute attaque.

Sa grosse seconde d’avance sur Sam Lowes a tenu bon, jusqu’à ce que le Britannique ne parte à la faute à 9 tours de l’arrivée, en tentant de rester à proximité du leader. Au courage, Raul Fernandez l’emporte avec plus de 5 secondes d’avance sur Remy Gardner. Le leader du championnat n’était pas au mieux ce dimanche, et se satisfait donc de ce dixième podium de la saison. Le doublé du team Red Bull KTM Ajo offre à la structure finlandaise le titre de champion du monde par équipes.

Vainqueur d’un splendide duel face à Jorge Navarro, Augusto Fernandez s’offre le dernier trophée et complète un podium 100 % Kalex, en dépit des efforts de son adversaire équipé d’un châssis Boscoscuro. La marque italienne prend aussi la cinquième place avec Aron Canet, et la septième grâce au prometteur Fermín Aldeguer, champion d’Europe Moto2 il y a quelques semaines et remplaçant de Yari Montella.

En progrès tout au long du week-end, Barry Baltus termine à une belle seizième place, à seulement 119 millièmes du podium. Le Belge n’est pas dans la zone des points mais peut se satisfaire d’une prestation solide, qui s’achève sur son deuxième meilleur résultat en Moto2.

La course a été marquée par de nombreuses chutes, sur un circuit aux conditions d’adhérence piégeuses. Thomas Lüthi, Xavi Vierge, Hector Garzo, Lorenzo Dalla Porta (…) sont partis à la faute. De même que Marco Bezzecchi, qui perd sans doute ses dernières chances de titre. La couronne se jouera entre Remy Gardner et Raul Fernandez, désormais séparés par 39 points. Il en reste 125 à marquer.

Championnat Moto2 actuel : 1. Remy Gardner (Kalex) 251, 2. Raul Fernandez (Kalex) 212 (-39), 3. Marco Bezzecchi (Kalex) 179 (-72), 4. Sam Lowes (Kalex) 127 (-124), 5. Augusto Fernandez (Kalex) 108 (-143)…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments