Aragon, Moto2 : Lowes le survivant !



Marco Bezzecchi avait course gagnée en Aragon, mais l’Italien a été poussé à la faute par Sam Lowes à 2 tours de l’arrivée, dans une course où plusieurs des cadors de la catégorie sont tombés. Le Britannique s’impose pour la deuxième fois consécutive devant Enea Bastianini, nouveau leader du championnat après la chute de Luca Marini.

La course :

Marco Bezzecchi est aux départs en Moto2 ce que Jack Miller est à ceux de la catégorie MotoGP : une ‘holeshoteur’. Qualifié 2e, l’Italien sort comme une balle de la grille et vire en tête au premier virage, avec déjà quelques mètres d’avance sur Sam Lowes. Le poleman se fait même attaquer par Fabio di Giannantonio, ce qui permet au leader de se mettre immédiatement à l’abri de toute attaque. Suivent Jorge Martin, Jake Dixon, Luca Marini et Enea Bastianini, pas au contact mais pas non plus très éloignés.

Le premier tournant de la course se produit au troisième tour : leader du championnat et bien installé à la sixième place, Luca Marini perd l’avant à la sortie du virage 14. Un incident qui, selon les résultats au drapeau à damiers, peut faire changer l’identité du numéro 1 de la catégorie.

Devant, Marco Bezzecchi imprime le rythme et Sam Lowes commence à perdre quelques centièmes. Fabio di Giannantonio flaire le mauvais coup et s’attaque au Britannique, lui prenant la 2e place afin de mener la charge sur le leader. Les écarts se creusent lentement mais sûrement avec les hommes de derrière.

Le pilote Speed Up ne s’arrête pas en si bon chemin et arrive bientôt dans la roue de Marco Bezzecchi, qu’il double à 13 tours de l’arrivée. Premier changement de leader… mais ça ne dure pas : Fabio di Giannantonio passe l’arrivée en tête pour la première fois, puis chute au virage 2 ! Le Grand Prix d’Aragon devient une course à élimination.

À nouveau aux commandes, Marco Bezzecchi met à nouveau du rythme et son avantage avec Sam Lowes fait le yo-yo : 3 dixièmes, puis 8 dixièmes, puis 5 dixièmes… L’Italien ne s’échappe pas mais n’est pas non plus menacé par le Britannique. L’avantage du duo sur le troisième – Jorge Martin – se stabilise. Parti 12e, Enea Bastianini poursuit sa remontée et s’approche de cette troisième marche du podium.

Les tours passent, Marco Bezzecchi ne faiblit pas mais Sam Lowes non plus. Comme au Mans, le pilote Marc VDS est dans la position du chasseur et met la pression sur le leader. Et comme au Mans, ça finit par marcher : Marco Bezzecchi craque à 2 tours de l’arrivée, perdant le contrôle de sa Kalex dans le virage 2. Incroyable retournement de situation qui fait que les deux pilotes du Sky Racing Team VR46, aux deux premières places du championnat, se retrouvent au tapis.

Solide sur ses roues, Sam Lowes rallie l’arrivée en vainqueur pour la deuxième fois consécutive cette saison. Il s’impose avec plus de 4 secondes d’avance sur Enea Bastianini, parvenu à vaincre Jorge Martin dans le dernier tour. L’Espagnol n’en est cependant pas déçu, car il retrouve le podium pour la première fois depuis le Grand Prix de Styrie, en août.

Cinq secondes plus loin arrive Jake Dixon (4e), auteur du meilleur résultat de sa carrière dans la catégorie. C’est aussi le cas pour les Espagnols Marcos Ramirez (6e) et Hector Garzo (7e), tout deux rookies cette saison. Simone Corsi (10e) s’offre son premier top-10 au guidon de la MV Agusta devant Augusto Fernandez (11e), décevant ce week-end mais qui bat sur le fil Thomas Lüthi (12e à 31 millièmes).

Le championnat : Luca Marini perd la tête du championnat, qui revient à Enea Bastianini grâce à son podium. L’Italien devance désormais le vainqueur du jour, Sam Lowes. Les trois premiers se tiennent en seulement 5 points (!). Tombé, Marco Bezzecchi a tout perdu : il était provisoirement leader du classement et se retrouve quatrième à 25 points.

GP d’Aragon – Course Moto2 :

Championnat Moto2 après Aragon : 1. Bastianini 155, 2. Lowes 153 (-2), 3. Marini 150 pts (-5), 4. Bezzecchi 130 (-25), 5. Martin 95 (-60), 6. Nagashima 79 (-76), 7. Roberts 74 (-81), 8. Gardner 72 (-83), 9. Lüthi 72 (-83), 10. Canet 61 (-94)…

Un nouvel américain s’apprête à rentrer en GP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] des feux du Grand Prix. Mais le demi-frère de Valentino Rossi n’en a pas vu l’arrivée, chutant dès l’entame de course alors qu’il était 6e. La déception allait toutefois […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store