Aragon, MotoGP (FP2) : Viñales et Yamaha au sommet



Les trois pilotes Yamaha ont terminé aux trois premières places des essais libres 2 du Grand Prix d’Aragon, ce vendredi après-midi. Seul homme en 1’47, Maverick Viñales est un ton au-dessus de ses adversaires pour l’instant.

Les pilotes MotoGP avaient tout intérêt à mettre les bouchées doubles en FP2, car les chronos réalisés pourraient être décisifs. Les températures froides attendues en FP3, samedi matin, pourraient en effet compliquer les améliorations en vue des qualifications directes pour la Q2.

Mettre les bouchées doubles, un homme l’a mieux fait que les autres : Maverick Viñales. Déjà au sommet du classement en FP1, l’Espagnol est le premier du week-end – et le seul – à avoir tourné en 1’47 ce vendredi, avec une référence établie en 1’47.771. Un chrono rapide qui crée des écarts conséquents avec le reste du peloton : 249 millièmes d’avance sur le second, 730 millièmes sur le quatrième, plus d’une seconde sur le huitième. Assez rare cette saison pour être souligné.

Et comme lors des premiers essais libres, Maverick Viñales ouvre la voie à un trio Yamaha puisque les coéquipiers Petronas, Fabio Quartararo et Franco Morbidelli, complètent le top-3. Un vrai avantage pour les pilotes Yamaha, qui doivent absolument bien se qualifier et partir devant en course, dimanche. Dans le cas contraire, le manque de puissance de la M1 en ligne droite les ferait grandement souffrir s’ils sont pris dans une bagarre de groupe.

Lointain 14e sur la grille au Mans, Joan Mir ne veut pas répéter cette erreur et va cette fois chercher le 4e temps de la séance. Mission accomplie pour le Team Suzuki Ecstar qui, avec Alex Rins 10e, envoie provisoirement ses deux représentants en Q2.

Ça passe aussi pour la plupart des pilotes du clan Honda, avec Cal Crutchlow (5e), Alex Marquez (8e) et Takaaki Nakagami (9e) en 1’48 et dans le top-10. Le HRC semble retrouver des couleurs dernièrement, après un début de campagne 2020 des plus compliqués.

À domicile, les frères Espargaro assurent aussi le coup, avec Aleix (6e) un poil plus vite que Pol (7e). Ils sont les seuls pilotes de leur marque à être provisoirement envoyés en Q2. Si on s’y attendait pour Aprilia, la journée a été plus délicate chez KTM, avec notamment une chute de Brad Binder (21e). Les pilotes Tech3, Iker Lecuona (16e) et Miguel Oliveira (17e), ont aussi quelques centièmes à aller trouver.

Mais la véritable désillusion du jour concerne Ducati, qui ne place aucun de ses hommes dans le top-10. Le meilleur, Johann Zarco (11e), passe à 67 millièmes d’une Q2 qu’il serait sûrement allé chercher s’il n’avait pas chuté – heureusement sans gravité. On trouve juste derrière lui son coéquipier Tito Rabat (12e), puis les Desmosedici officielles d’Andrea Dovizioso (13e) et de Danilo Petrucci (15e), séparés par celle de Jack Miller (14e). Ils sont à moins de 3 dixièmes du top-10, mais c’est suffisant pour les mettre dans une position délicate avant la FP3.

GP d’Aragon – FP2 MotoGP :

Championnat MotoGP après Le Mans : 1. Quartararo 115 pts, 2. Mir 105 (-10), 3. Dovizioso 97 (-18), 4. Viñales 96 (-19), 5. Nakagami 81 (-34)… Classement complet ici

Rossi positif au Covid-19 : « J’aimerais être optimiste mais je m’attends à aussi rater la deuxième course d’Aragon »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de