Aragon, Quartararo (pole) : « Physiquement je serai OK » pour la course



Fabio Quartararo a vécu un samedi « étrange » au Motorland Aragon. Tout avait mal commencé, avec une grosse chute lors de la troisième séance d’essais libres. Quatre heures et un passage par le centre médical plus tard, le Français allait chercher la pole position dans son dernier tour de Q2. Une surprise, par rapport à la chute mais aussi parce qu’il n’avait jusqu’alors pas été le plus rapide en piste.

Mais revenons d’abord sur la chute, une perte de l’avant au freinage du virage 14, similaire à sa chute en FP1 vendredi matin. Sorti du bac à graviers sur civière, il a été touché à la hanche, mais le scanner n’a révélé aucune fracture. « J’ai ressenti de la douleur à la jambe. J’étais un peu inquiet car sur le moment c’était vraiment douloureux, mais ça l’était moins sur la moto et j’ai pu faire une très bonne FP4 », explique-t-il. Seize tours consécutifs ont été bouclés lors de sa quatrième séance d’essais libres. Rassurant pour la course.

Sixième de cette FP4, Fabio Quartararo ne se sent pas totalement prêt pour la course. Il lui reste du travail pour bien régler sa Yamaha. « Notre choix de pneus n’est pas encore clair, j’ai encore beaucoup de choses à faire sur la moto et sur mon pilotage, car nous sommes rapides sur les 10 premiers tours mais nous avons ensuite plus de mal comparé à Maverick, qui a été plus régulier que nous. Il a été très rapide. Mon chef d’équipe et mes ingénieurs ont déjà tout analysé pour voir là où nous pouvons progresser. Dans ces conditions c’est très important de bien analyser, car je me sens bien sur la moto mais pas autant que je le veux. »

Si son choix de pneus reste encore à définir, pas d’inquiétude concernant sa condition physique. « Quand je suis sur la moto, il n’y a que pendant le tour de sortie où j’ai mal. En FP4 la douleur était constante et la séance n’a pas été si mauvaise. On va dire que ce n’est pas si douloureux quand je pilote et c’est le plus important. C’est plus en marchant et si vous y pensez que ça fait mal, mais une fois le casque mis vous oubliez tout. »

« Ma condition physique sera OK, insiste-t-il au sujet de la journée qui l’attend dimanche. C’est douloureux mais il n’y aura pas de problème pour finir la course. Il faut seulement penser aux pneus, ce qui posera plus problème que la hanche », sourit l’homme aux 10 poles en MotoGP.

GP d’Aragon – Grille de départ MotoGP :
1. Fabio Quartararo
2. Maverick Viñales
3. Cal Crutchlow
4. Franco Morbidelli
5. Jack Miller
6. Joan Mir
7. Takaaki Nakagami
8. Danilo Petrucci
9. Aleix Espargaro
10. Alex Rins
11. Alex Marquez
12. Pol Espargaro
— (Q1)
13. Andrea Dovizioso
14. Brad Binder
15. Iker Lecuona
16. Johann Zarco
17. Francesco Bagnaia
18. Miguel Oliveira
19. Bradley Smith
20. Tito Rabat
21. Stefan Bradl

Championnat MotoGP avant Aragon : 1. Quartararo 115 pts, 2. Mir 105 (-10), 3. Dovizioso 97 (-18), 4. Viñales 96 (-19), 5. Nakagami 81 (-34)… Classement complet ici

Programme/horaires dimanche : GP Aragon + WSBK Estoril

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store