Aragon, Quartararo : « Probablement le pire circuit du calendrier pour moi »



Fabio Quartararo affronte l’un des Grands Prix qui, historiquement parlant, a toujours été l’un de ses plus délicats. Jamais monté sur le podium en Aragon, il aura besoin de trouver de la constance pour y soulever son premier trophée ce week-end.

Le derniers tiers de la saison 2021 de MotoGP débute au Motorland Aragon. Écrasant à Silverstone, fin août, Fabio Quartararo ferait office de favori si on s’en tenait à la dynamique du championnat. Mais on ne peut s’en tenir à une telle analyse conjoncturelle, car la destination du week-end est loin de faire partie des favorites du pilote niçois. Ce serait même plutôt l’inverse.

« Le Motorland Aragon est probablement le pire circuit au calendrier, pas pour la Yamaha mais pour moi, a-t-il indiqué avant de prendre la route de l’Espagne. J’ai auparavant été rapide ici – j’ai décroché une pole position l’an dernier – mais je n’ai jamais vraiment été régulier, donc ce serait une bonne chose à corriger. Je veux apprendre sur ce circuit et être constant. »

Vainqueur en ces lieux en 2014, année de son deuxième titre mondial junior (CEV Moto3), Fabio Quartararo a ensuite obtenu des résultats mitigés en championnat du monde. Forfait lors de sa première saison de Moto3, il a terminé 12e l’année suivante, avant de boucler ses courses Moto2 à des places de 11e (2017) et 9e (2018).

Sa première participation en MotoGP, en 2019, s’est achevée au 5e rang. Mieux que les deux Grands Prix de l’année passée, achevés 18e (problème avec la pression de son pneu avant) et 8e. Le Français a la formule pour être rapide suru n tour, comme en témoigne sa première ligne il y a deux ans, ou sa pole en octobre. Mais cela ne s’est jamais concrétisé en course.

Son supérieur dans l’équipe Monster Energy Yamaha, Massimo Meregalli, parle de possibilités de podium. Yamaha en a obtenu 12 en Aragon, dont un l’an dernier avec la victoire de Franco Morbidelli. Si on retire la première course, au Qatar, Fabio Quartararo s’est trouvé en situation de lutte pour le podium à chaque manche cette saison. Mais ne pas y parvenir ne serait pas un drame, car il dispose d’une avance confortable sur ses adversaires : 65 points de plus que son dauphin Joan Mir, 69 et 70 par rapport à Johann Zarco et Francesco Bagnaia.

Fabio Quartararo, l’ascension d’un prodige

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Gouachon Gaby et Maite
19 jours il y a

Cher Fabio, vous avez le mental pour y arriver. On sera devant la télé, comme Gilbert. Bisous et M….

loulou
19 jours il y a

fait nous ,,,,,,,!

[…] Aragon, Quartararo : « Probablement le pire circuit du calendrier pour moi » […]

[…] Motorland Aragon est « probablement le pire circuit du calendrier pour moi », avait-il prévenu avant d’arriver sur les lieux. Cela s’est confirmé. Après 2019 (5e) et 2020 (18e/8e), […]