Aragon, Zarco : « Un beau top-10 »



Qualifié 16e et pas en confiance avant le départ, Johann Zarco a finalement réalisé un beau Grand Prix d’Aragon. Le Français a récupéré plusieurs places et termine 10e, à une seconde de la meilleure Ducati (Andrea Dovizioso, 7e). Il dit avoir appris de nouvelles choses et espère des températures plus élevées le week-end prochain, pour la deuxième épreuve d’Aragon.

Une bonne course : « Je ne me sentais pas bien samedi à cause de la perte de confiance et sans vraiment savoir comment retrouver le feeling. Mais finalement avec de bonnes conditions et une bonne concentration avant la course, j’ai obtenu mieux que ce que je pouvais espérer. Je suis donc très heureux. Ça fait du bien. Je crois que je n’ai jamais fait une aussi belle course MotoGP à Aragon en MotoGP. Même sur la Yamaha, je crois que je n’ai jamais terminé à 9 secondes du premier. »

« J’ai fait un beau top-10 et j’avais un bon rythme durant la course. Je me suis presque battu pour la 7e place et j’ai pris du plaisir, parce que par rapport aux courses précédentes, j’avais beaucoup plus de contrôle. Être assez fort au freinage pour bien contrôler la moto est ce qui me manquait sur le sec. Cela a bien fonctionné grâce aux bonnes températures, notamment avec l’avant. J’ai appris beaucoup de choses et j’espère que ce sera utile pour la prochaine course. »

Le cou après la chute en FP1 : « Ça allait déjà beaucoup mieux samedi après-midi, mais j’avais toujours des courbatures en me réveillant dimanche matin, car j’ai vraiment tapé la tête. Mais là ça va. C’était très sensible mais Jérôme (son frère et chiropracteur, NDLR) a su régler ça. »

Aragon 2 : « Une semaine plus tard, je ne pense pas que les conditions seront meilleures le matin. C’est vraiment la fraîcheur de la montagne, quand on sort on dirait qu’on est en route pour aller chercher nos forfaits et faire du ski (rires). »

« La Ducati n’est pas dans la zone de performance qu’elle pourrait avoir, mais nous ne terminons pas si loin. Si nous trouvons quelques améliorations, alors nous pourrons nous rapprocher du top-5. Il fera froid le matin mais un peu mieux l’après-midi. Dimanche c’était parfait, il n’y avait pas de vent et je crois qu’il faisait presque 30 degrés sur la piste. On le sent immédiatement sur la moto car tout fonctionne mieux et on peut piloter d’une façon ‘normale’. Si nous avons les mêmes conditions, je ne m’attends pas à ce que tout le monde fasse la course en 1’48. On ne sait jamais, mais si les Ducati font des petits 1’49, je pense qu’on pourra rester avec le top-5. »

Championnat MotoGP après Aragon :  1. Mir 121, 2. Quartararo 115 pts (-6), 3. Viñales 109 (-12), 4. Dovizioso 106 (-15), 5. Nakagami 92 (-29), 6. Morbidelli 87 (-34), 7. Rins 85 (-36), 8. Miller 82 (-39), 9. Espargaro 77 (-44), 10. Oliveira 69 (-52)… Classement complet ici

Aragon, Quartararo (18e) : « L’avant était incontrôlable »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de