Argentine : Nakagami (7e) de mieux en mieux



Déjà 9e au Qatar, Takaaki Nakagami a fait encore mieux en Argentine (7e). Son meilleur résultat en MotoGP sur le sec.

Après une preière saison compliquée en 2018 (20e, 33 points), Takaaki Nakagami semble avoir passé un cap avec la nouvelle Honda RC213V. C’est ce qu’indiquaient les performances de ses tests hivernaux (8e à Valencia, 1er à Jerez, 9e à Sepang, 9e à Losail).

Il a commencé à confirmer lors du premier Grand Prix, disputé à Losail (Qatar) : qualifié 9e, arrivé 9e. Un coup d’éclat ? Trois semaines plus tard, le Japonais a démontré que non à Termas de Río Hondo. Il s’est à nouveau qualifié 9e, puis a terminé 7e (9e sans l’accrochage Viñales-Morbidelli).

« J’ai fait le choix de partir avec un soft à l’arrière, car j’avais tout misé sur le début de course, pour accrocher le bon wagon. Honnêtement m’attendais à aller plus vite. Malheureusement je n’étais pas si à l’aise, j’avais du mal à trouver un bon rythme. C’était compliqué de les suivre. J’essayais de conserver le même rythme, en ne commettant aucune erreur.

Quand Dovizioso et Rossi ont commencé à se battre pour le podium, j’étais à moins de deux secondes. J’aurais voulu les rattraper. Mais mon pneu était totalement fini. Quoi qu’il en soit, je suis très content de cette septième place. C’était notre objectif ! »

Avec 16 points au compteur, Nakagami a déjà scoré en 2 GP la moitié des points scorés en 2018 (33). Il occupe une très bonne 7e place au classement du championnat. Vient d’inscrire son meilleur résultat en MotoGP sur le sec. Et enregistre un 3e top-10 consécutif en catégorie reine, après ceux de Valencia 2018 et de Losail 2019.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de