Assen, Espargaro (12e) : Une course dans la souffrance



Aleix Espargaró quitte les Pays-Bas après avoir terminé 12e au terme d’une course « héroïque », compte-tenu de sa souffrance physique. 

Quatorze jours plus tôt, lors du Grand Prix de Catalogne, le pilote Espagnol s’était fait percuter par Bradley Smith, le troisième pilote engagé par Aprilia pour l’occasion. Une collision qui lui a coûté cher en termes de points, mais surtout une blessure au genou gauche dont il se remet à peine.

Il avait piurtant décidé, au courage, de s’aligner aux Pays-Bas. « Franchement, cette course a été horrible, commente le coéquipier d’Andrea Iannone. Ce fut une épreuve très difficile physiquement et moralement à gérer. Ma jambe gauche m’a fait beaucoup souffrir. »

Il poursuit, expliquant la souffrance qui a été sienne pendant toute la durée de la course : « Dès le début de la course, j’ai eu mal. Assen est un tracé qui demande beaucoup physiquement. J’ai essayé de compenser autrement, mais c’était impossible. Je dois poursuivre ma convalescence dans de bonne conditions pour arriver en forme en Allemagne. »

En dépit de cette situation, il est parvenu à sauver une honorable 12e place, deux rangs derrière son teammate Andrea Iannone. Au championnat, Aleix Esparagaro pointe à la 13e position avec 31 points, après être tombé deux fois aux États-Unis et en Catalogne. Son meilleur résultat cette saison est 9e en Argentine.

Il aura l’occasion de faire mieux dans quelques jours au Sachsenring, mais pour cela, il lui faudra avoir bien récupéré. Et le temps file puisque le Grand Prix d’Allemagne débute ce vendredi, cinq jours seulement après le franchissement du drapeau à damiers de celui des Pays-Bas.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de