Assen : Petrucci évoque une reconversion en tout-terrain



Danilo Petrucci espère continuer en MotoGP en 2022, mais « pense parfois à passer en tout-terrain ». Son guidon chez Tech3 KTM Factory Racing est menacé par la possible arrivée de Raul Fernandez.

À qui reviendra la dernière KTM RC16 ? Transféré chez les Oranges cette année, Danilo Petrucci n’est pas certain de conserver sa place en 2022.

Si KTM alignera le même duo qu’en 2021 dans son équipe officielle (Miguel Oliveira avec Brad Binder), il va y avoir du changement dans le team satellite Tech3. Leader du championnat du monde Moto2, Remy Gardner a d’ores et déjà été signé. Son actuel coéquipier chez Red Bull KTM Ajo, Raul Fernandez, pourrait l’y rejoindre. Ce qui enverrait Danilo Petrucci sur un autre chemin.

« Je crois en KTM et je sais que s’il n’y a pas de place en MotoGP, peut-être me trouveront-ils une place pour rouler en tout-terrain, en rallye ou en enduro. Peut-être au Dakar, a-t-il malicieusement glissé lors de sa conférence de presse post-Grand Prix des Pays-Bas. Je roulerai quelque part. »

Et si on pouvait penser à une demi-farce, le pilote italien, relancé sur la question, confirme que chausser des pneus de tout-terrain trotte bien dans un coin de sa tête en guise de plan B :

« J’ai toujours dit que le Dakar a toujours été mon rêve. Mon instinct sera toujours de rouler à moto et je donne tout pour rester en MotoGP, mais je ne sais pas si ce sera assez. Nous avons besoin de franchir un cap et si j’ai la chance de le faire, je serai heureux de continuer ici. Je pense parfois à passer en tout-terrain parce que c’est là que j’ai commencé. Je roulais en motocross quand j’avais 15 ans, donc c’est naturel. Les moments où je m’amuse le plus dans la vie sont ceux où je roule, que ce soit en MotoGP ou enduro c’est pareil. »

Son team-manager actuel, Hervé Poncharal, avait fixé le Grand Prix des Pays-Bas comme un moment important vis-à-vis de 2022. Parti dix-huitième, Danilo Petrucci s’est frayé un chemin jusqu’à la treizième place. Un résultat en deçà de ses attentes.

« J’aurais aimé faire mieux, et ne pas m’en être bien tiré en qualification me donne des regrets. Samedi on m’a retiré un bon tour, mais je ne suis pas assez incisif et c’est un aspect sur lequel nous devons progresser si nous voulons faire de bonnes courses, concède-t-il, comme reporté sur GPone. Pour le reste, je fais de mon mieux et je pars en vacances en paix, je sais que je ne pouvais pas faire mieux. »

« Je suis le premier à vouloir plus, donc je ne peux pas être satisfait. Quand on part de loin on ne peut pas récupérer en course, aussi parce que les lignes droites sont un vrai problème quand je suis en groupe. J’étais bien dans les virages rapides, mais ici c’est impossible de doubler et je suis longtemps resté derrière Bastianini et Binder. (…) Je ne suis absolument pas content de ma qualification, et ma course a été conditionnée par ça. »

Danilo Petrucci sait qu’avec 26 points marqués en neuf courses, sa position pour argumenter est délicate. Mais il estime avoir besoin de temps et de quelques apports techniques pour montrer sa vraie valeur à la firme autrichienne. « Nous n’avons pas encore parlé (de 2022), mais ils apprennent à me connaître et ils savent ce que je fais. J’ai la conscience claire et je vais leur parler, car je suis le premier à reconnaître que j’aurais aimé être plus compétitif, Mais pour le faire j’ai besoin de leur aide, d’une moto qui correspond plus à moi et à ma taille, même en termes d’aérodynamique. Aujourd’hui c’est difficile de se battre avec les autres sur un pied d’égalité. »

Une annonce de KTM est attendue au retour de la trêve estivale, au Grand Prix de Styrie ou d’Autriche, lors de la première quinzaine d’août.

La dernière KTM 2022 répartie cet été

✪ Derniers jours pour profiter de l’offre de lancement Premium ! Soutenez notre travail pour seulement 19,99 €/an, gagnez nos concours, découvrez un média sans pub, accédez à tout notre contenu et donnez à GP-Inside la chance de survivre ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
8 jours il y a

dating gay woman

Assen : Petrucci évoque une reconversion en tout-terrain – GP Inside