Assen, Quartararo : « Je gère bien la pression »



Leader du championnat en arrivant à Assen, Fabio Quartararo le sera toujours dimanche soir, peu importe le résultat, grâce à ses 34 points d’avance sur son dauphin. Le Français est revenu sur sa première moitié de championnat ce jeudi, entre autres sujets discutés lors de la conférence de presse.

Son jugement sur sa première partie de saison : « Je considère qu’on passera le cap de la mi-saison après cette course. Le début d’année était un peu compliqué. Dès qu’on a été de retour en Europe, je me suis concentré sur mon pilotage et j’ai enchaîné les bons résultats. Sauf au Mans où j’ai fini quatrième, je suis toujours monté sur le podium depuis Portimao. La victoire là-bas m’a permis de repartir de l’avant. Au Sachsenring, je ne m’attendais pas à gagner non plus. J’ai fait de bons résultats depuis qu’on est revenus en Europe. »

Johann Zarco meilleur pilote Ducati : « Nous n’avons pas eu le même début de saison qu’en 2021 mais dès qu’on est arrivé sur les circuits européens, on a bien progressé et partagé beaucoup de podiums. J’espère qu’on va se battre en piste comme l’an dernier. Sur les 5-6 dernières courses, il s’est toujours battu pour le podium. C’est pour moi le plus régulier des Ducati. Je ne comprends pas pourquoi il ne va pas dans le team officiel. » (Rires)

Zarco plus grande menace Ducati au championnat : « Après Jerez, Francesco Bagnaia était plus proche mais maintenant je considère Johann comme l’adversaire principal au championnat pour Ducati. La saison est longue donc ça ne veut pas dire que Pecco est en dehors de la course au titre. Il m’a repris beaucoup de points en peu de courses l’an dernier donc il est encore un candidat, et il est super rapide. »

Sa gestion de la pression liée au championnat : « Je gère ça bien, Yamaha ne m’en mets pas et moi non plus car ça ne sert à rien. Bien sûr j’ai un peu de stress au moment du départ ou avant les qualifications. Je ne me concentre pas sur le championnat, je veux gagner des courses et me focaliser sur chaque week-end qui arrive. »

Se battre pour le titre contre un ami, ici Aleix Espargaro : « Ce n’est pas un problème. Je sais faire la différence entre être son ami et son adversaire. Ce pourrait être ma mère, mon père ou mon frère, une fois que j’ai mis le casque, je dois juste battre quelqu’un devant moi. »

Ses attentes pour ce week-end : « La météo devrait être meilleure qu’annoncée. Je me suis amélioré sur piste humide mais quand tu arrives ici, tu veux rouler sur le sec car tu t’amuses beaucoup. Assen est l’un des circuits les plus techniques et j’espère que la course sera sèche. »

Sur le retour des fans dans les tribunes : « C’est toujours étrange de rouler dans des jauges réduites. Quand j’ai gagné à Jerez, j’avais l’impression d’être en test car il y avait peu de monde, même dans le paddock. En Allemagne il y avait énormément de monde, j’étais super heureux. Voir les tribunes pleines ici, ce sera spécial. »

Une plaque installée pour lui sur le Assen Walk of Fame : « Avoir une plaque à son nom sur les routes d’Assen est un moment de fierté. Tous les pilotes veulent gagner ici car c’est un circuit mythique. »

Son avis sur Toprak Razgatlioglu qui a testé la M1 ce mardi : « C’est un pilote avec beaucoup de talent. Même si c’est très différent du Superbike, je pense qu’il a le niveau pour faire le saut vers la catégorie reine. S’il est très motivé et qu’il a la vitesse, il pourra performer en MotoGP. »

Assen, Zarco : « Les conditions météo pourraient m’aider »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Braccini
11 jours il y a

J’ai toujours été fier d’être Niçois mais maintenant grâce à Fabio j’ai la tête qui enfle 😉👍😊

[…] Assen, Quartararo : « Je gère bien la pression » […]