Assen, Zarco : « La Ducati peut faire podium partout »



Le TT Circuit Assen n’est pas particulièrement taillé pour la Ducati, mais Johann Zarco n’en fait pas un complexe. Le Français aborde le Grand Prix des Pays-Bas avec confiance. Ce ne serait pas la première fois de la saison que les Ducatistes brillent sur un tracé où ils n’étaient pas favoris (Jerez, Le Mans). Synthèse de sa conférence de rpesse. 

Reprendre des points à Fabio Quartararo, 22 longueurs devant au championnat : « Je l’espère, car ça va être nécessaire pour le championnat. Ce serait bien d’obtenir un bon résultat avant la trêve estivale. Comme je dis toujours, la Ducati a un grand potentiel ; je pense qu’elle a maintenant le potentiel de monter sur le podium partout. Quelque chose me manquait au Sachsenring mais ce fut un week-end intéressant. Je suis aussi content d’avoir pu voir beaucoup de choses en première partie de course. J’espère que ce sera utile pour ce week-end et que cela va me permettre de me battre avec Fabio, qui sera l’un des plus forts. Si je peux être assez rapide, alors je m’amuserai. »

Assen, un tracé historiquement difficile pour Ducati mais aucun complexe cette année : « Je pense que (dans le passé) c’était assez difficile car il y a des virages serrés, et aussi des changements de direction avec beaucoup de vitesse, comme les virages 6-7 et le dernier changement de direction avant la chicane. Mais nous voyons cette saison que nous pouvons être sur le podium même sur des circuits compliqués pour Ducati, ou en tout cas difficiles sur le papier. Le Sachsenring était l’un d’entre eux, nous n’avons pas fait de podium mais n’en étions pas loin. De mon côté j’ai eu des problèmes qui m’ont fait perdre beaucoup de temps, mais la performance était là, et faire la pole était bien. C’est pourquoi ce week-end, nous ne pouvons pas sortir en piste en pensant que ça va être trop difficile. »

✪ Derniers jours pour profiter de l’offre de lancement Premium ! Pour seulement 19,99 €/an, assurez la survie de GP-Inside, soutenez notre travail, gagnez nos concours, accédez à tout notre contenu et découvrez un média 100 % sans pub ! Devenir Premium

La trêve du 27 juin (course d’Assen) au 6 août (essais libres 1 de Spielberg) : « Je pense que je pourrais continuer car j’aime enchaîner les Grands Prix. Je ne ressens pas un besoin de me reposer, mais je vais la prendre comme ça vient, car peut-être que je ne le ressens pas mais que j’en ai besoin. Cinq semaines ça va faire long, je vais en profiter mais aussi me préparer pour être prêt pour la deuxième partie de la saison, qui commencera avec deux courses à Spielberg, ce qui peut être bien pour Ducati. »

La possibilité de voir Valentino Rossi sur la Ducati de l’Aramco Racing Team VR46 en 2022 : « Je pense que la Ducati avance tellement, et avec huit motos l’an prochain cela peut vraiment devenir la meilleure moto de la catégorie, à laquelle un pilote peut s’adapter rapidement et être rapide. S’il roule avec l’an prochain il ira plus vite en ligne droite, aucun doute là-dessus. S’il roule, peut-être aura-t-il à nouveau la motivation, donc le plaisir d’aller sur chaque circuit, avec ça de nouveaux feelings. Et avec ces nouveaux feelings, je pense que si Vale reste il fera mieux que cette année avec la Ducati. La question est de savoir s’il restera ou pas. »

Assen, Ducati : « Pas les favoris sur le papier », mais…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments