Au Mugello, « on reviendra plus forts qu’avant »



Initialement prévu du 29 au 31 mai, le Grand Prix moto d’Italie a été reporté à cause de l’épidémie de coronavirus. L’Italie est le deuxième pays d’Europe le plus touché par la maladie (143 626 cas), premier en nombre de décès (18 279). Face à une telle situation, le patron du circuit du Mugello, Paolo Poli, a envoyé un message de soutien et de solidarité après le report de l’épreuve. 

« Nous avons espéré, jusqu’à présent, que la terrible situation dans laquelle nous nous trouvons depuis début mars pourrait être rapidement résolue. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. Ces dernières semaines l’urgence sanitaire s’est intensifiée, à un tel point que nous avons été forcés, à regret, de reporter le Grand Prix d’Italie, prévu au Mugello le 31 mai.

Notre priorité va à nos spectateurs, aux fans, aux teams et aux professionnels qui, à toutes les échelles, ont toujours garanti le plus haut niveau d’organisation. Nous faisons tous face à une épreuve difficile. Nous savons que ce qui arrive ne sera facile pour personne, mais nous sommes aussi sûrs que nous reviendrons plus forts qu’avant.

De notre côté, nous allons travailler dur pour nous assurer que le prochain Grand Prix, peu importe à quelle date il sera, sera une édition d’une extraordinaire force, cohésion et renaissance, parce que ‘almugellononsidorme’ (‘au Mugello on ne sort pas’), jamais !

Paolo Poli, PDG du Circuit du Mugello »

Les Grands Prix d’Italie et de Catalogne repoussés

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de