Augusto Fernandez veut succéder à Alex Marquez



Cinquième du dernier championnat Moto2, Augusto Fernandez affiche clairement ses ambitions pour la saison 2020 : « Il n’y a pas d’excuses, je vise le titre. »

Arrivé en mondial Moto2 au cours de l’année 2018, après avoir déjà fait de même en 2017, Augusto Fernandez a disputé sa première campagne complète en 2019. Elle l’a vu obtenir sa première pole, ses premiers podiums (cinq) et ses premières victoires, au nombre de trois.

Mais alors qu’il devenait un candidat au titre de champion, l’Espagnol a connu une fin de saison difficile. Son triomphe à Misano, en septembre, a été la dernière performance de sa saison. « Nous n’y sommes pas allés calmement », concède-t-il à Marca. Un peu de pression, de manque d’expérience, et un début de tournée compliqué (deux forfaits) l’ont finalement fait terminer au cinquième rang.

À la fois « très content » et désireux d’en faire plus, Augusto Fernandez ne se fixe aucune limite pour 2020 : « Je suis dans la meilleure équipe de la catégorie, et avec eux il n’y a pas d’excuses. Je vise le titre. »

Alors qu’il devait rester chez Flexbox HP40, l’Espagnol a changé d’équipe au dernier moment, signant chez EG 0,0 Marc VDS. Un transfert rendu possible par le départ de Jorge Lorenzo et l’arrivée d’Alex Marquez à sa place, qui a libéré un poste dans le team belge. Augusto Fernandez va se retrouver au guidon de la machine du champion du monde sortant.

SI quelques nouvelles pièces ont été montées sur la Kalex, les premiers essais consistaient surtout en une prise de connaissance avec l’équipe. « Je suis très content de la manière de travailler qu’ils ont. C’est une équipe faite pour gagner. Je partage cette mentalité, le chef et les personnes qui travaillent ont le même objectif que moi », se réjouit-il.

Il cite Thomas Lüthi et Jorge Navarro comme ses deux principaux rivaux, mais ajoute aussi les noms d’Enea Bastianini, Jorge Martin, Remy Gardner ou encore Tetsuta Nagashima. Avec 42 Grands Prix au compteur, il espère pouvoir tirer profiter de ce qu’il a appris, à savoir « qu’une petite erreur peut tout changer. Quand tu vois que tu peux gagner et que tu es quatrième, que pour faire podium tu peux chuter… Il faut faire preuve de plus de patience. Il faut être très régulier, je crois que ce sera la clé ».

Comme ses adversaires, le Madrilène de 22 ans espère conclure avec un passage en MotoGP. Mais pas à n’importe quel prix, annonce-t-il : « Je ne veux pas passer ma vie en Moto2, mais je ne veux pas aller en MotoGP avec n’importe quelle équipe, qui n’aurait aucune chance de gagner. Je ne veux pas être qu’un pilote de plus sur la grille. »

Classement Moto2 (2019) : 1. Marquez 262 pts, 2. Binder 259 (-3), 3. Lüthi 250 (-12), 4. Navarro 226 (-36), 5. Fernandez 207 (-55), 6. Marini 190 (-72), 7. Baldassarri 171 (-91), 8. Schrötter 137 (-125), 9. Di Giannantonio 108 (-154), 10. Bastianini 97 (-165)…

Test Valence : Le nouveau duo Marc VDS en piste

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store