Austin : Aleix Esp. « éjecté sans comprendre »



Le tracé bosselé d’Austin a fait souffrir l’Aprilia d’Aleix Espargaro. Après que l’amortisseur de direction se soit cassé aux essais, le pilote espagnol a terminé son Grand Prix des Amériques dans les graviers.

Une chute intervenue très tôt en course, qu’Espargaro ne s’explique pas : « Lorsque j’ai ouvert les gazs en abordant le virage 14, j’ai été éjecté sans que je comprenne pourquoi. Nous devons maintenant en comprendre l’origine. Lors du warm-up la moto manquait de stabilité, à la différence des autres sessions. Je n’étais pas du tout à l’aise avec le contrôle de traction.

Beaucoup de choses sont à améliorer sur la moto, mais c’est surtout l’adhérence qui doit être revue, pointe Espargaro, qui a travaillé sur ce point le lundi d’après le GP. J’espère que nous ferons des progrès rapides », conclut celui qui a tout de même obtenu un top-10 au Qatar et en Argentine. Mais enregistre là son premier résultat blanc annuel.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] Espargaro n’a pas pu enregistrer un troisième top-10 consécutif au Texas (chute étrange, lire ici). Comment passer un cap ? Cela dépend des performances de la RS-GP, explique-t-il. « Tout doit […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store