Austin, Lorenzo : « Je n’ai eu que des problèmes techniques »



C’est avec une mine déconfite que Jorge Lorenzo rentre en Europe, après avoir été lâché par sa Honda en Q2 puis lors de la course du Grand Prix des Amériques.

Certes, le Majorquin a du mal à dompter sa machine, mais rappelons qu’à Austin, les trois pilotes Honda ont abandonné : Marquez et Crutchlow sur chute et Lorenzo sur problème mécanique. Un hasard ? Non, semble dire le champion du monde en titre, Marc Marquez : « Ce n’était pas un hasard. Nous recherchons l’origine du problème qui semble être électronique. »

Ce qu’a également confirmé Jorge Lorenzo :« Durant la course je n’ai eu que des problèmes techniques. Il y a eu des dysfonctionnements sur la moto, avant que j’abandonne. Il ne s’agissait pas des mêmes dysfonctionnements rencontrés le samedi en FP2 . »

Il conclut : « Le weekend a été des plus difficiles. J’ai fait un mauvais départ. Après en course, j’avais un bon feeling mais c’est tout de même décevant. Nous attendons maintenant le Grand Prix d’Espagne à Jerez. C’est un tracé que j’apprécie et où j’espère je serai plus compétitif. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
CB moto

Je persiste à penser que le fait de vouloir régler la configuration selon les désiratas de Marquez, doit être à l’origine des problèmes rencontré par Honda. Il y a d’abord, la conception même de la moto, à savoir le choix d’un empattement court, qui favorise la maniabilité au détriment de la tenue de route dans les courbes rapides, en ce qui concerne la partie cycle. Ensuite, pour le moteur, le constructeur semble privilégier, la puissance brute au détriment de la progressivité. Tout cela ne peux que plaire à un « acrobate » comme Marquez, mais moins à un Crutchlow, qui a plus… Lire la suite »

QDO

Pédro avait un bras plus long de 5cm et un mapping à sa convenance pour le moteur ce qui n’empêche pas le HRC de sortir des moulins surpuissants mais pointus, certes, et comme les aime Marquez ! mais quand on a un champion de ce calibre on fait comme il veut ! Lorenzo galère, mais moins que chez les rouges !

Eddy

Je suis d accord avec vous deux. Mais il faut admettre qu une marque privilegie toujours le reglage et surtout la conception du pilote n°1 de l écurie au détriment de l autre, ce qui ne facilite pas toujours l arrivé ou le retour d un pilote dans une écurie. Et pour finir mais ce n est que m on avis crutch et un super pilote que j adore mais qui n a aucune régularité et aucun sans froid pour gérer ou influencé la conception d une machine malheureusement

QDO

Pas faux, je me demande même si Crutch a un cerveau ! 0 en Argentine, bien qualifiè ici, il a attaqué comme un fêlé au freinage ! il reprenait 3/4m à Rossi ! …au-dessus de ses pompes, je savais dès le tour 2 qu’il se planterait ! résultat : 0x2=0 ! mais il veut des pièces usines (bras carbone !) etc etc…

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store