Austin, Moto3 : Énorme crash, nouveau drapeau rouge, pilotes miraculés



Un drapeau rouge, le deuxième de la journée, a interrompu la course Moto3 du Grand Prix des Amériques pour la deuxième fois en quelques minutes. Jeremy Alcoba, Andrea Migno et Pedro Acosta sont partis à la faute en pleine ligne droite, suite à un changement de trajectoire de Deniz Öncü. Tout le monde est sur pied.

Interrompue une première fois après le violent high-side de Filip Salac, la course Moto3 d’Austin était repartie pour une durée de 5 tours. Le sprint n’a malheureusement pas duré 3 tours, en raison d’un énorme accrochage qui a impliqué plusieurs pilotes, dans la longue ligne droite du circuit texan.

En changeant de trajectoire vers la gauche, Deniz Öncü est entré en contact avec Jeremy Alcoba, qui était derrière et n’a pu l’éviter. L’Espagnol a chuté, et sa moto s’est faite percuter par celles d’Andrea Migno et de Pedro Acosta. Les deux hommes sont montés en l’air, puis retombés avec violence. Par miracle, personne ne s’est blessé. Quelques secondes après l’incident, les trois concurrents étaient debout.

Face à cette situation horrifique, le drapeau rouge a immédiatement été sorti. Il restait un peu plus de deux tours à parcourir. La Direction de course a ainsi décidé d’en rester là, et de prendre le classement final en se basant sur celui du premier drapeau rouge, sorti après la chute de Filip Salac.

Izan Guevara s’impose donc pour la première fois de sa carrière devant Dennis Foggia et John McPhee. Un résultat qui permet à l’Italien, second du jour, de revenir à 30 points de Pedro Acosta au championnat, alors que 75 restent à prendre.

Résultats définitifs :

Championnat Moto3 actuel : 1. Pedro Acosta 218 pts, 2. Dennis Foggia 188 (-30), 3. Sergio Garcia 168 (-50), 4. Romano Fenati 138 (-80), 5. Jaume Masia 135 (-83)…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires