Austin, MotoGP (FP2) : Zarco et Ducati cassent la baraque !



Johann Zarco a surpris ses adversaires en allant chercher le meilleur temps de la deuxième séance d’essais libres à  Austin. Avec trois pilotes dans le top-4, Ducati termine la première journée du Grand Prix des Amériques au sommet. Le premier rival de la marque italienne : Fabio Quartararo, troisième.

Cette première place, Johann Zarco en avait tant besoin. Tombé à Termas de Río Hondo dimanche dernier, le Français se devait de remettre la machine en route, et laisser derrière lui la déception sud-américaine. La page est tournée après cette première journée de Grand Prix des Amériques, qu’il termine au sommet de la hiérarchie.

Longtemps autour de la dixième place, le double-champion du monde Moto2 a sorti de son chapeau un 2’02.542 auquel personne ne s’attendait dans son dernier run. Un sacré chrono pour un vendredi, distant de seulement 4 dixièmes du record absolu de la piste. Il relègue son dauphin, Jack Miller, à 247 millièmes. L’Australien se rassure après une course décevante en Argentine, et alors que des doutes planent quant à son avenir chez Ducati.

Ducati est, parmi les constructeurs, le grand vainqueur de cette première journée. Outre les deux premières places, la firme de Borgo Panigale s’adjuge aussi la quatrième avec Enea Bastianini et sa GP21. Seul Fabio Quartararo (3e), brillant malgré le lourd déficit de puissance de sa M1, a su s’intercaler pour empêcher un triplé Ducatiste. Yamaha ne peut compter que sur lui : Andrea Dovizioso (15e), Franco Morbidelli (21e) et Darryn Binder (22e) sont en deuxième partie de classement.

Leader d’une bonne partie de la deuxième séance d’essais libres, Alex Rins (5e) a finalement cédé sa première place dans les dernières minutes. Mais le rythme affiché par l’Espagnol, capable d’aligner les chronos en 2’03, en fait l’un des hommes forts du jour. Suzuki remplit sa part du contrat en plaçant également son second pilote, Joan Mir (8e), dans le top-10 provisoire directement qualificatif pour la Q2.

Un top-10 où l’on retrouve 50 % de pilotes Ducati, puisqu’il est complété par Francesco Bagnaia (9e) et Jorge Martin (10e). Cinq Ducati, mais six machines italiennes grâce à Maverick Viñales et son Aprilia (7e). Son coéquipier et meneur du championnat du monde, Aleix Espargaro (11e), est lui le premier non-qualifié pour 11 millièmes derrière le Martinator. Il aura l’opportunité d’aller chercher ce temps en FP3, samedi.

Ce sera aussi le cas de son frère, Pol Espargaro (12e), qui a connu une journée délicate sur le circuit bosselé d’Austin. Avec Alex Marquez (16e) et Takaaki Nakagami (17e) au-delà du top-15, Honda ne peut compter que sur Marc Marquez (6e) pour être présent devant. L’octuple champion du monde a réussi son retour en piste, 19 jours après sa violente chute à Mandalika.

Pas de KTM RC16 en première partie de classement. Brad Binder (13e) est le meilleur représentant des Oranges, qui souffre de l’autre côté de son box officiel avec Miguel Oliveira bon dernier (24e). Le vainqueur du Grand Prix d’Indonésie est méconnaissable.

GP des Amériques (Austin) – FP2 et J1 MotoGP :

Championnat MotoGP après le GP d’Argentine (3/21) : 1. Aleix Espargaro 45 pts, 2. Brad Binder 38 (-7), 3. Enea Bastianini 36 (-9), 4. Alex Rins 36 (-9), 5. Fabio Quartararo 35 (-10)…

✪ GP-Inside n’existerait pas sans ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours à chaque GP […] Soutenez notre travail pour seulement 2€/mois, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Concours FIVE Austin !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires