Austin, Quartararo (2e) : Un podium taille champion



En terminant deuxième du Grand Prix des Amériques, Fabio Quartararo a fait « un grand pas vers le titre ». On ne voit plus comment il pourrait lui échapper.

Pour Fabio Quartararo, Austin était peut-être le dernier piège sur la route du titre de champion du monde MotoGP 2021. Circuit délicat et en mauvais état, facilité à pouvoir y faire une erreur, longue ligne droite pas favorable à la Yamaha, séquence impeccable de Francesco Bagnaia qui sortait de deux victoires : il y avait, sinon un mur à contourner, au moins un obstacle à franchir.

Sans jamais être le plus rapide aux essais, le Français s’est constamment glissé aux avant-postes, à l’exception d’une FP1 disputée sur le mouillé. Troisième en FP2, sixième en FP3, il a bien préparé sa course en FP4 (cinquième), avant d’aller chercher la deuxième place en qualification. Mais le seul homme à le devancer n’était autre que son dauphin, Francesco Bagnaia. De quoi maintenir la pression sur ses épaules

Le risque était de prendre un mauvais envol, se faire enfermer au milieu des pilotes Ducati, et voir les leaders filer. Remonter dans ces conditions s’annonçait difficile, sur une piste où il est facile de fauter. Le départ était crucial, et Fabio Quartararo l’a réussi. Mieux, il s’est glissé à l’intérieur du poleman. Un dépassement qu’il avait planifié, ainsi que raconté à Canal+ : « Je m’étais donné une référence. J’ai dit : je ne freine pas plus tôt que Bagnaia. Et ça a marché. » 

Devant, Marc Marquez a déroulé son plan à la perfection, en augmentant son rythme après quelques tours pour s’envoler vers la victoire. Fabio Quartararo n’a pas tenté le diable face au shérif d’Austin – sept victoires en huit courses ici. Lui a dû se défaire de Jorge Martin, avant de mettre en marche la machine à chronos et s’isoler. Son rythme était meilleur que celui des pilotes Ducati, derrière lui. Il n’a fait aucune erreur, pour aller chercher une médaille d’argent… taille champion.

Taille champion, oui. « Je crois que je n’ai jamais été aussi content d’une deuxième place », s’est-il enjoué. Car en mettant Francesco Bagnaia derrière lui, le Niçois a fait passer son avance au championnat de 48 à 52 points, alors qu’il n’en reste plus que 75 à prendre. « On s’en rapproche vraiment. Je n’aime pas parler avant, mais là, on a fait un très grand pas vers le titre », a-t-il reconnu après l’arrivée, tout en voulant continuer à « rester calme ».

Rester calme, comme à Misano deux semaines plus tôt, quand Francesco Bagnaia menait et qu’il a comblé les 3 secondes de retard qu’il avait sur lui après 8 tours, pour finir dans sa roue. Rester calme, comme à Austin quand Jorge Martin s’est mis à l’attaquer, avec derrière lui d’autres pilotes en embuscade. Rester calme, comme à Misano 2, le week-end du 24 octobre, où il aura sa première balle de match.

« Il ne faut pas s’exciter, on a encore trois courses, commente-t-il. L’objectif serait de gagner le titre à Portimao (dans deux courses). Maintenant, je vais commencer à penser au championnat, mais c’est comme ça que je m’amuse (en ne pensant pas au championnat, NDLR). Ça pourra peut-être se faire à Misano, mais il n’y a aucune pression. Si ça ne se fait pas à Misano, ça se fera normalement – on croise les doigts – à Portimao. »

Pour être titré, Fabio Quartararo a besoin de marquer 24 points sur l’ensemble des trois derniers Grands Prix. Il montera sur le trône dès le prochain, celui d’Émilie-Romagne, s’il finit devant Pecco, ou perd moins de 3 points sur lui. Mais il ne veut « pas penser comme ça. Je veux gagner ce titre, mais pas faire de bêtise. Si Pecco y fait premier et moi quatrième, troisième ou deuxième, aucun problème ; on arriver aaussi dans une très bonne situation au Portugal, donc aucune pression. On a fait le job, ça fait 15 courses qu’on est là, qu’on fait des podiums, donc on y va en toute tranquillité ».

Les résultats de la course ici, le classement du championnat .

✪ GP-Inside continuera à vous informer grâce à vous, abonnés ! Soutenez-nous pour 2€/mois (25€/an), accédez à tous les avantages (intégralité du contenu, concours-cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre petite équipe (100 % sans pub en Premium) et participez au succès d’un média moto à votre service. Merci ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Austin, Quartararo (2e) : Un podium taille champion […]

[…] Austin, Quartararo (2e) : Un podium taille champion […]