Austin, Quartararo : « Peu importe que je me batte pour le championnat, je veux gagner »



Fabio Quartararo avait initialement pour idée de ne penser qu’à la victoire jusqu’à Misano, puis voir où il en était au championnat. La décision est prise : pas question pour lui de changer son approche des courses.

Fabio Quartararo aborde le Grand Prix des Amériques avec 48 points d’avance sur son dauphin, Francesco Bagnaia, alors que 100 restent à marquer. Le tricolore est en route pour le titre de champion du monde MotoGP, et pourrait gérer sa fin de saison. Il lui suffirait, par exemple, de terminer une fois troisième et trois fois quatrième, pour être sacré, même si son adversaire venait à tout gagner. Ce n’est cependant pas ce qu’il a prévu de faire.

À l’approche de l’épreuve d’Austin, Fabio Quartararo a mis les choses au clair : il veut rouler pour gagner, sans avoir la calculette en tête. Parce que c’est comme ça qu’il en est arrivé à mener le championnat avec autant de points d’avance, alors pourquoi changer une stratégie qui fonctionne ? Tel est en tout cas le message passé dans les commentaires envoyées par Yamaha.

Fabio Quartararo : « Nous débutons le week-end d’Austin avec 48 points d’avance, et après ça il y aura trois autres courses, donc mon état d’esprit reste le même que celui de Misano. Initialement, mon objectif était de ne pas penser au championnat avant le GP de Saint-Marin, mais j’ai décidé de continuer comme ça. Je pense que c’est la bonne chose à faire pour moi, pour être dans le moment et me battre pour la victoire si je peux. À Misano ça a presque donné une attaque à ma mère, et mon père s’est beaucoup amusé. J’ai eu cette idée dès le début de l’année, que ‘peu importe si je me bats pour le championnat ou pas, je veux gagner’. C’était le cas à Misano et je veux que cela reste comme ça. »

Austin fut le lieu de son premier podium en championnat du monde Moto3, en 2015 (2e). Il y a eu moins de réussite en Moto2 (13e en 2016, 12e en 2017, 15e en 2018), et y a fini 7e en 2019, lors de la troisième course MotoGP de sa carrière. Francesco Bagnaia y avait lui terminé 9e. Mais deux ans et demi ont passé depuis, et ceux qui étaient alors deux débutants en catégorie reine ont bien évolué.

Course au titre, chapitre 15

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires