Austin, Rins (1er) : « Une explosion d’émotions »



Alex Rins n’en revient toujours pas : il a remporté le Grand Prix des Amériques, le premier de sa carrière en MotoGP. Le tout au terme d’un duel remporté face à Valentino Rossi, l’une des idoles de son enfance.

Alex Rins avait prévenu : en 2019, il voulait gagner au moins une course. Mais s’il y en a une à laquelle on ne pense pas, c’est Austin : la chasse était gardée par Marc Marquez. Mais la chute du pilote Honda a remis les compteurs á zéro. Alors qu’il était 3e, Rins a vu l’opportunité grandir. Il est revenu sur Rossi, l’a combattu et l’a vaincu. « C’est un sentiment incroyable. Je ne peux pas le décrire, toutes ces émotions ont explosé lorsque j’ai franchi la ligne d’arrivée. » 

Pourtant, et comme il l’explique, ses sensations ce week-end n’étaient « pas idéales. Nous avons eu un peu de mal au freinage dans les virages serrés. Mais quand la course a commencé, j’ai essayé de tout oublier et juste de piloter ». Parti 7e, il a quasi-immédiatement gagné des places et s’est mis dans le wagon du peloton.

Puis, Marquez est tombé. « Quand j’étais derrière Valentino, l’écart était d’environ 1,5 seconde et je me suis dit : ‘Allez, Alex, tu dois remonter et faire le spectacle.’ J’ai comblé mon retard et je l’ai observé. Je l’ai doublé quand il a fait une petite erreur. Au virage 11 j’ai commis une erreur sur les freins et j’ai pensé : ‘Il va me passer puis me dire au revoir dans la ligne droite’, mais lui aussi s’est manqué. »

Mener en MotoGP à quelques virages de l’arrivée ? « J’ai essayé de rester calme dans le dernier tour, car je savais que Valentino a beaucoup d’expérience dans ces situations. » Rins n’a pas craqué et l’a emporté pour la première fois de sa carrière. Sans doute pas la dernière de ce jeune homme de 23 ans, membre de la famille Suzuki.

« Cette victoire est incroyable pour Suzuki. Ils travaillent très dur. L’année dernière nous avons été très forts en fin de saison, et durant la pré-saison 2019 nous avons travaillé pour avoir une moto encore plus compétitive. Nous l’avons fait. Nous ne nous sommes pas améliorés d’une seconde, mais de 3-4 dixièmes sur un tour, et au bout de 20 tours cela beaucoup de secondes ! J’espère pouvoir faire d’autres courses à ce niveau. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

5
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nyto N

Bravo à Rins et à Suzuki pour cette victoire. On la voyait arriver depuis un petit moment. Rins et sa monture sont très fort sur la gestion des pneus

QDO

Ce jeune dans sa 3ième saison roule comme s’il en avait déjà 10 au compteur ! Taxer Rossi en fin de GP et tenir bon…impressionnant !

wouwoute

et en plus, comme en moto3 et moto2, on a l’impression qu’il ne force pas, « qu’il va chercher le pain! » C’est un pilote qui aurait dû être champion du monde en moto3, en moto2, je lui souhaite de l’être un jour…il le mérite…et quel plaisir de voir son explosion de joie, ça fait du bien. Celle de Rossi en cas de victoire va valoir des points….la suz est une top moto, si Mir n’avait pas volé le départ, il aurait fait facilement un top10. Cette moto aurait été parfaite pour Zarco….

QDO

Raaaah tu enfonces le clou …jusqu’au cœur !!!!

[…] courses ont donné lieu à des remontées et de bons résultats. Trois semaines après sa victoire à Austin, il a confirmé en allant chercher un nouveau podium à […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store