Austin : Une pénalité qui « n’a pas de sens » pour Martin



Jorge Martin juge « injuste » sa pénalité reçue au Grand Prix des Amériques, après avoir tiré tout-droit au 17e tour. Il a coupé et perdu 845 millièmes dans l’opération, mais il faut arriver à une seconde pour éviter la sanction de la Direction de course.

Troisième du Grand Prix des Amériques, Jorge Martin fonçait vers son quatrième podium en MotoGP à Austin. Mais un incident au 17e des 20 tours a chamboulé sa fin de course : une perte de contrôle de sa Ducati, une frayeur, suivie d’un tout-droit au premier secteur.

Ne voulant pas être pénalisé, le pilote Pramac a ralenti, ce qui a permis à Francesco Bagnaia de revenir sur lui puis le doubler. Alors quatrième, Jorge Martin est resté proche de son adversaire italien, mais n’a pas pu lui donner la réplique. La cause : une pénalité long lap, infligée pour avoir coupé la piste. Là, il a non seulement perdu ses chances de podium, mais l’exécution de sa pénalité lui a aussi fait perdre la quatrième place face à Alex Rins.

À l’arrivée, Jorge Martin n’a pas manqué de critiquer la décision de la Direction de course. La raison : il avait déjà perdu du temps en se faisant une frayeur et tirant tout-droit, donc n’avait d’après pas à être pénalisé. Le souci à l’origine de la sanction est que pour la Direction de course, il n’a pas perdu assez de temps.

« Cela n’a pas de sens si tu te fais une frayeur et tires tout-droit, perds du temps à cause de ça, qu’en plus ils te pénalisent. Le problème est que j’ai coupé, mais j’étais dans le premier secteur et je n’ai pas eu le temps de couper plus. J’ai perdu 8 dixièmes par rapport à mon meilleur temps et il faut perdre une seconde, précise-t-il. En gros, j’ai dû faire un long lap pour 2 dixièmes. C’est injuste parce que je n’ai pas triché, j’ai juste eu une frayeur. La Direction de course n’est pas très bonne ces derniers temps, mais nous ne pouvons rien y faire. »

Le relevé des chronos affiche effectivement un premier secteur en 36.064 au 17e tour de Jorge Martin, alors que son record personnel en course est de 35.219 au 7e tour, soit 845 millièmes de différence. Il lui a manqué 155 millièmes pour arriver à la seconde et ne pas être pénalisé. Il était arrivé la même chose à Fabio Quartararo au Grand Prix de Catalogne.

✪ GP-Inside continuera à vous informer grâce à vous, abonnés ! Soutenez-nous pour 2€/mois (25€/an), accédez à tous les avantages (intégralité du contenu, concours-cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre petite équipe (100 % sans pub en Premium) et participez au succès d’un média moto à votre service. Merci ! Devenir Premium

Austin : Consignes d’équipe ou pas, la réponse de Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires