Australie : À 1 minute de Marquez, Lorenzo touche le fond



Jorge Lorenzo le dit lui-même : il a vécu l’une des pires courses de sa carrière avec Honda à Phillip Island. Il est arrivé à plus d’une minute du vainqueur.

Les commentaires positifs qui suivaient le Grand Prix du Japon (lire ici) laissaient entendre que Jorge Lorenzo allait faire des progrès. Cela ne s’est pas confirmé en Australie : il s’est qualifié 19e et a terminé 16e. La position est meilleure que lors des courses précédentes mais il faut tenir compte des 5 abandons. Il est arrivé bon dernier, à 21 secondes d’Hafizh Syahrin (15e) et 66 secondes de Marc Marquez (1er).

« Il s’est plus ou moins passé ce à quoi je m’attendais. Je n’avais pas de rythme. Dès le warm-up j’ai senti que le côté gauche du pneu n’avait aucune adhérence. La roue arrière glissait, y compris quand il s’agissait de relever la moto ou de couper les gaz à fond. Au freinage aussi c’était mal, avec beaucoup de vibrations. Je n’étais rapide nulle part sur le circuit. »

Physiquement aussi, ça a été difficile. « C’est sans doute la course où j’ai le plus souffert. À cause du vent tu dois avoir la tête plus proche de la roue avant et dans le carénage, pour essayer que le vent n’influence pas la stabilité de l’avant. Donc tu forces plus avec le cou et la partie blessée. Tu dois tenir la moto avec plus de force dans les accélérations à cause du vent. J’ai beaucoup souffert physiquement, mais excepté ça je n’ai jamais eu aucune bonne sensation et sécurité, et ça s’est vu pendant tout le week-end. »

La situation du Majorquin semble empirer, mais lui ne baisse pas les bras. Il espère que ce sera « uniquement sur ce circuit, qui est très mauvais pour moi dans ces conditions. À Sepang, j’espère revenir au niveau auquel je suis en étant arrivé ici. Et être, plus ou moins, au niveau auquel j’étais lors des 10 derniers tours de Motegi ».

Jorge Lorenzo continue de démentir les rumeurs qui annoncent son départ fin 2019, ainsi que celles survenues après la course. « Je ne veux pas changer d’équipe et je n’ai eu aucun problème technique, à part le manque de confiance et de résultats dont nous avons souffert. »

Résultats complets du Grand Prix, cliquez ici

Classement MotoGP après Phillip Island (17/19) : 1. Marquez 375, 2. Dovizioso 240 (-135), 3. Rins 183 (-192), 4. Viñales 176 (-199), 5. Petrucci 169 (-206), 6. Quartararo 163 (-212), 7. Rossi 153 (-222), 8. Jack Miller 141 (-234), 9. Crutchlow 133 (-242), 10. Morbidelli 105 (-270)… Classement complet ici

« Complètement fausses » : Lorenzo face aux rumeurs

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Jaig Rossi

Comme Rossi, à chaque course on croise les doigts et puis pschitt, ou plutôt prout cette fois, tellement il est loin.

[…] été l’un des pires de la vie de Jorge Lorenzo. Alors qu’il arrivait plutôt optimiste, le Majorquin a touché le fond : 19e aux essais, 16e (dernier) en course à plus d’une minute du vainqueur, Marc Marquez. Il […]