Australie : Yamaha revient sur un circuit victorieux



Le Grand Prix d’Australie est le seul que Yamaha a remporté en 2018. Va-t-on assister à un nouveau triomphe d’une M1 ?

Phillip Island est un circuit où de nombreuses marques et pilotes ont gagné. Le tracé convient aux Yamaha, ainsi que l’illustrent les succès de Max Biaggi (2000), Valentino Rossi (2004, 2005, 2014), Jorge Lorenzo (2013) ou encore Maverick Viñales (2018). Il faudra donc avoir un oeil sur les pilotes de la firme japonaise ce week-end.

L’équipe officielle Monster Energy Yamaha aborde ce Grand Prix d’Australie avec deux ambiances bien différentes dans le box. D’un côté, Maverick Viñales est en forme (3 des 5 dernières courses sur le podium, 5 sur 5 dans le top-4) et joue la place de 3e du championnat. De l’autre, Valentino Rossi n’y arrive plus (13 courses sans podium) et se retrouve relégué à la 7e place du classement général.

L’Italien espère se remettre sur le bon chemin ce week-end. « Lors des dernières courses nous n’avons pas été assez rapides, mais nous travaillons dur. Nous arrivons à Phillip Island, un circuit que j’aime beaucoup et où j’espère pouvoir faire une bonne course. Nous devons travailler dur pour être compétitifs d’entrée. Nous ferons de notre mieux ! »

Son coéquipier espère lui imiter sa performance de 2018, lorsqu’il avait gagné. « Dans l’ensemble, nous avons connu un week-end positif au Japon, mais ce n’était pas assez pour être sur le podium. Maintenant nous sommes en Australie, j’aime beaucoup Phillip island. J’ai de bons souvenirs de ce circuit, et l’un d’entre eux est la victoire de l’an dernier, ce qui me motive. Le team avait travaillé très dur, donc nous allons essayer d’être encore forts cette année, et une nouvelle fois nous battre devant. »

Classement MotoGP après Motegi (16/19) : 1. Marquez 350, 2. Dovizioso 231 (-119), 3. Rins 176 (-174), 4. Viñales 176 (-174), 5. Petrucci 169 (-181), 6. Quartararo 163 (-187), 7. Rossi 145 (-205), 8. Jack Miller 125 (-225), 9. Crutchlow 113 (-237), 10. Morbidelli 100 (-250)… Classement complet ici

Avant de penser à 2021, Viñales laisse une chance à Yamaha

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de